Collision entre un bus scolaire et un train à Millas : ce que l'on sait

Une collision entre un TER et un bus scolaire s'est produite jeudi 14 décembre 2017, vers 16h00 à Millas sur un passage à niveau dans les Pyrénées-Orientales. / © DR
Une collision entre un TER et un bus scolaire s'est produite jeudi 14 décembre 2017, vers 16h00 à Millas sur un passage à niveau dans les Pyrénées-Orientales. / © DR

La dramatique collision entre un TER et un bus scolaire sur un passage à niveau à Millas, dans les Pyrénées-Orientales, a fait une vingtaine de victimes, dont 4 morts. On fait le point sur ce que l'on sait de la collision, des victimes ou encore de l'accueil des familles.

Par Zakaria Soullami - F3 Languedoc

Un accident mortel s'est produit, ce jeudi à 16h06, entre un TER et un bus scolaire au lieu-dit Los Palaus sur un passage à niveau à Millas, près de Perpignan.


La collision


L'accident a eu lieu à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Un train TER a percuté un bus scolaire par l'arrière sur un passage à niveau sur l'axe ferroviaire Perpignan-Villefranche-de-Conflent. L'accident s'est produit à hauteur du passage à niveau n°25 de Millas. "Le train circulait à 80 km/h, vitesse réglementaire sur cette voie, au moment de l'accident", d'après une porte parole de la SNCF. "Le choc a été violent", a déclaré Philippe Vignes, le préfet des Pyrénées-Orientales. "Le bus a été très gravement percuté, il est très gravement accidenté", a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Perpignan Jean-Jacques Fagny, qui était sur place. aSelon la SNCF, le passage à niveau "n'était pas considéré comme particulièrement dangereux".

Un bus scolaire percuté par un train à Millas : 4 enfants morts, bilan provisoire

D'après les premières informations dont nous disposons, un accident mortel s'est produit, peu après 16h00, entre un TER et un bus scolaire au lieu-dit Los Palaus sur un passage à niveau à Millas, près de Perpignan. Un accident vient de se produire à Millas, dans les Pyrénées-Orientales.


Les victimes


D'après la gendarmerie, le bilan provisoire fait état de 4 enfants morts, 11 en "urgence absolue" et 9 en "urgece relative". Les enfants ont entre 12 et 13 ans. D'après nos informations, 20 victimes sont des collégiens scolarisés au collège Christian Bourquin, de Millas, parmi lesquelles les 4 morts. La conductrice du bus scolaire a été gravement blessée. Ce jeudi soir, elle n'était pas en état d'être entendue par les enquêteurs. 3 personnes qui étaient à bord du TER ont été blessées légèrement.
Les élèves qui avaient quitté le collège de Millas étaient répartis dans deux bus mais aucune liste n'était établie, ce qui a engendré de grandes difficultés pour l'identification des victimes.

De gors moyens ont été mobilisés après qu'un bus scolaire a été percuté par un train à Millas entre Perpignan et Prades - 14 décembre 2017 / © Maxppp
De gors moyens ont été mobilisés après qu'un bus scolaire a été percuté par un train à Millas entre Perpignan et Prades - 14 décembre 2017 / © Maxppp

Accueil des familles


La halle des sports de Millas est la salle où sont accueillies les familles des victimes au centre de Millas. Un numéro d'informations a été mis en place par la préfecture des Pyrénées-Orientales pour les parents d'élèves : 04.68.51.67.67. Les parents étaient dans un premier temps invités à se rendre vers le collège où ils étaient accueillis et informés. Une cellule psychologique a été mise en place à la halle des sports de Millas. 300 personnes ont été prises en charge. Un poste médical avancé a également été installé.

La halle des sports de Millas, salle où sont accueillies les familles des victimes au centre de Millas - 14 décembre 2017 / © A.Grellier / F3 Languedoc
La halle des sports de Millas, salle où sont accueillies les familles des victimes au centre de Millas - 14 décembre 2017 / © A.Grellier / F3 Languedoc


Plan rouge et plan blanc déclenchés


Les personnes blessées ont été transportées de toute urgence vers le centre hospitalier de Perpignan, la clinique Saint-Pierre de Perpignan et les CHU de Toulouse et de Montpellier. Il a indiqué lors d'une conférence de presse qu'il a déclenché le "plan rouge" (un plan déclanché lorsqu'il y a de nombreuses victimes) ainsi que le plan blanc élargi.

De gros moyens ont été mobilisés après qu'un bus scolaire a été percuté par un train à Millas entre Perpignan et Prades - 14 décembre 2017 / © Maxppp
De gros moyens ont été mobilisés après qu'un bus scolaire a été percuté par un train à Millas entre Perpignan et Prades - 14 décembre 2017 / © Maxppp

Les moyens déployés


Le préfet des Pyrénées-Orientales a également décidé d’activer le centre opérationnel départemental afin de coordonner l’action des différents services. Les services de secours (SDIS, SAMU) et de gendarmerie sont sur place. 95 sapeurs-pompiers, 52 gendarmes, 12 personnels du SAMU, ainsi que cinq hélicoptères ont été mobilisés.

Le point presse du procureur de la République à Perpignan, J-Jacques Fagni et du préfet des Pyrénées-Orientales Philippe Vignes.


Une enquête de flagrance a été ouverte pour "homicides et blessures involontaires". Elle a été confiée à la gendarmerie des Pyrénées-Orientales. Une trentaine d'enquêteurs sont mobilisés. Le bus et le TER sont placés sous scellés.

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier Danse : Valérie Leroux, créatrice sonore

Les + Lus