La tradition des calçots catalans à l'assaut des Pyrénées-Orientales grâce à une production locale

Publié le

Les rassemblements attirent des milliers d'amateurs de calçots, en Catalogne. C'est un légume traditionnel proche de l'oignon doux qui se déguste grillé à la braise. Près de Perpignan, on y a pris goût depuis longtemps et des agriculteurs se mettent à en faire la production.

Diego s'ennuyait pendant le confinement. Alors cet agriculteur catalan de Saint-Hippolyte et son fils ont planté 20.000 calçots. Ils en ont aujourd'hui 80.000.

"On en faisait pour la maison, pour manger nous et pendant le confinement, on a décidé d'en faire davantage. Avec le Covid et la fermeture de la frontière avec l'Espagne, la demande a augmenté".

Diego Campos, producteur de calçots près de Perpignan.

Ce légume fait partie du patrimoine gastronomique de la Catalogne. Ressemblant à un poireau mais avec un goût d'oignon doux et tendre, il est de plus en plus apprécié au nord de la frontière. Même si tout le monde ne le connaît pas encore.

"On les fait cuire à la braise sur des grilles. Quand ils sont bien noirs, on les retirent et on les met dans des tuiles rondes pour qu'ils finissent de cuire à l'intérieur. Quand on les mange, on appuie au bout et on déguste le coeur blanc du calçot, avec ou sans sauce".

La Calçotada entre amis

Ce jour là, à l'heure de la récolte, la famille Campos a convié amis et clients à une "calçotada", la recette traditionnelle de dégustation.

VOIR notre reportage entre Perpignan et Le Barcarès.

A manger avec les doigts, sans avoir peur de se tâcher, la calçotada est avant tout un grand moment de convivialité.