Manifestation en soutien aux indépendantistes catalans à La Jonquera : un camion fonce dans la foule

Alors que l'autoroute A9 rouvrait à la frontière espagnole, les manifestants en soutien aux indépendantistes catalans se sont repliés sur La Jonquera. La tension est vive. Un camion a foncé dans la foule sans faire de blessé. Le chauffeur a été interpellé.  / © Capture twitter
Alors que l'autoroute A9 rouvrait à la frontière espagnole, les manifestants en soutien aux indépendantistes catalans se sont repliés sur La Jonquera. La tension est vive. Un camion a foncé dans la foule sans faire de blessé. Le chauffeur a été interpellé.  / © Capture twitter

Alors que l'autoroute A9 rouvrait à la frontière espagnole, les manifestants en soutien aux indépendantistes catalans se sont repliés sur La Jonquera. La tension est vive. Un camion a foncé dans la foule sans faire de blessé. Le chauffeur a été interpellé. 

Par Olivier Le Creurer

Les images sont impressionnantes: on voit un chauffeur routier, très certainement énervé d'être bloqué par les manifestants, appuyer sur l'accélérateur, foncer dans la foule pour rejoindre un rond point à une centaine de mètres de là. 

Interpellé par les Mossos

Plusieurs manifestants tentent de l'arrêter, les Mossos espagnols également, le conducteur insiste et s'arrête finalement. Le chauffeur est alors prié de descendre de son véhicule. Il est interpellé par les forces de l'ordre catalane et conduit au commissariat de La Jonquera devant une foule très énervé.

Alors que l'autoroute A9 rouvrait à la frontière espagnole, les manifestants en soutien aux indépendantistes catalans s'étaient repliés sur La Jonquera. 


Ce blocage complet de toute une partie de la circulation dans le sud de la France est un fait rarissime et témoigne de l’ampleur du mouvement citoyen Tsunami Démocratique à l’origine de ce blocage.

L’opération est lancée pour trois jours par le mouvement et devrait donc durer jusqu'à mercredi, les manifestants ont ramené de quoi dormir et se nourrir sur place. L’objectif est de maintenir une pression pour protester contre la condamnation des neufs leaders indépendantistes condamnés le 14 octobre dernier de 9 à 13 ans de prison.

Sur le même sujet

Les + Lus