Nationale 2 : un fonds d'investissement australien injecte 1,5 million d'euros dans le club de Canet-en-Roussillon

La convention de partenariat avec le club catalan a été signée ce samedi. Athlon CIF affiche pour objectif de faire monter Canet-en-Roussillon en Ligue 2 d'ici trois à cinq ans.
Célébration des joueurs après la victoire de Canet face à l'OM, le 7 mars 2021 à Perpignan.
Célébration des joueurs après la victoire de Canet face à l'OM, le 7 mars 2021 à Perpignan. © RAYMOND ROIG / AFP

Le Canet RFC a connu la saison écoulé trois matches sous les projecteurs, dans la suite de l’exploit face à l’Olympique de Marseille en 16e de finales de la Coupe de France. Voilà déjà les retombées : un fonds d’investissement australien a signé samedi une convention de partenariat avec le club catalan. L’investissement de départ, 1,5 million d’euros, fait plus que doubler le budget des "Lions" de National 2 (1,1 million d'euros). 

Athlon CIF était à la recherche de clubs amateurs français à faire monter. Dans le même temps, Canet-en-Roussillon s'illustrait dans la compétition, d'abord face aux Olympiens de Ligue 1 puis contre Boulogne-sur-Mer (National), tombant finalement en quarts face à Montpellier, trois divisions au-dessus. "Ce parcours exceptionnel en Coupe de France a mis la lumière sur notre club", a reconnu le manager Jordi Delclos.

"Idéal pour investir"

Il y a trois mois, les premiers contacts étaient établis par l’entremise du patron de Roland-Garros, le Narbonnais Gilbert Ysern. Des négociations confidientielles qui ont abouti à la création d’une société anonyme sportive professionnelle (SASP), avec pour président David Gibson, patron du fonds et ancien joueur de rugby. Autre arrivée : celle de l’ex-international Gérald Passi, nouveau directeur sportif.

Pour les nouveaux venus, l’objectif est clair : faire monter les Canétois jusqu’à la Ligue 2. "C'était l'endroit idéal pour investir, a déclaré le patron du fonds, David Gibson, au quotidien L’IndépendantUn club à forte identité, de bon niveau, que nous pourrions aider à viser bien plus haut." Horizon affiché pour atteindre la seconde division : trois à cinq ans.

Nous avions ciblé le potentiel de cinq clubs en France de National 2. De par sa situation géographique et financière saine, Canet nous est apparu comme une évidence.

David Gibson, président de la nouvelle SASP

Si Jordi Delclos reconnaît que le projet a été accueilli avec "beaucoup de prudence", il assure avoir obtenu des garanties "suffisantes" pour protéger le club. Le manager devra dans un premier temps prendre en compte le nouveau budget à sa disposition pour renforcer l’effectif, à un mois de la clôture du marché des transferts et une semaine de la reprise du championnat en National 2.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport économie