Pas de grippe aviaire pour les pingouins retrouvés morts sur la côte catalane

Publié le
Écrit par Yann Gonon .

L'Office français de la biodiversité a rendu ses conclusions après la mort de deux pingouins dans les Pyrénées-Orientales. Ils n'ont pas succombé à la grippe aviaire selon le résultat des analyses. Un soulagement pour les amoureux des oiseaux.

La découverte de plusieurs oiseaux dont deux pingouins Torda, retrouvés morts sur le littoral catalan avait provoqué l'inquiétude. Selon des analyses rendues publiques ce mercredi 7 décembre, les oiseaux n'ont pas succombé à la grippe aviaire.

"L'OFB confirme que sur tous les animaux analysés (plusieurs pingouins Torda ainsi que d'autres oiseaux retrouvés morts en bord de mer), aucun n'était porteur de grippe aviaire." L'information est relayée ce mercredi 7 décembre par la LPO, la Ligue de protection des oiseaux, sur sa page Facebook.

Les pingouins Torda avaient été retrouvés morts dans les derniers jours du mois de novembre, l'un au Cap Béar, l'autre à Argelès.

L'hypothèse la plus probable, selon la LPO des Pyrénées-Orientales, cité par l'Indépendant est une mort due à une "fatigue extrême" et à la "malnutrition".

Chassés par les tempêtes successives, les oiseaux rencontrés habituellement sur les bords de l'Atlantique, sont arrivés en nombre ces dernières semaines sur la côte méditerranéenne. Le fait qu'ils n'aient pas succombé à la grippe aviaire rassure la Ligue de protection des oiseaux qui salue une "bonne nouvelle (malgré tout) pour ces oiseaux".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité