• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Perpignan, 1500 personnes défilent pour un statut spécial pour les Pyrénées-Orientales

Les Pyrénées-Orientales commémorent samedi 4 novembre le rattachement, en 1659, du Rousillon à la France. En écho à la crise catalane, entre1000 et 2000 personnes ont défilé dans l'après-midi à Perpignan pour réclamer un statut spécial pour le département.

Par C.C

Un peu plus d'un millier de personnes s'est rassemblé place de la Catalogne, à Perpignan, samedi 4 novembre 2017. Dans le défilé, banderoles, et pancartes affichent le soutien à Carles Puigdemont , le président destitué de la Catalogne ainsi qu'aux 8 membres de son gouvernement en détention.

"Je suis pour la démocratie, pour les libertés et pour défendre la liberté de la Catalogne Nord et Sud. Nous sommes là pour apporter notre soutien aux prisonniers politiques" explique une manifestante. "Nous sommes derrière les manifestants en Catalogne et je suis très fier de la mobilisation, ici, à Perpignan", ajoute un autre.

Un statut propre aux Pyrénées-Orientales


Comme inspirés par leurs voisins de Catalogne, les manifestants n'ont qu'un seul mot d'ordre : "Nous voulons décider". "On réclame un statut propre pour notre territoire. Nous voulons des compétences élargies et une collectivité unique qui rassembleraient les compétences qu'ont les départements, l'agglo etc.", explique Guillem Dalmau, membre du "Collectif du 7 Novembre"

Dans le cortège, de nombreux estelades, ce drapeau à l'étoile bleue, symbole de l'indépendance sont dressés. Cette année, la mairie de Perpignan n'a pas souhaité le déployer pour ne pas "être associé à ce mouvement devenu extrêmement politisé".

A Perpignan, 1500 personnes défilent pour un statut spécial pour les Pyrénées-Orientales
Les Pyrénées-Orientales commémorent samedi 4 novembre le rattachement, en 1659, du Rousillon à la France. En écho à la crise catalane, entre1000 et 2000 personnes ont défilé dans l'après-midi à Perpignan pour réclamer un statut spécial pour le département.





Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus