Perpignan : capitale de l'extrême droite ?

Le palais des congrès de Perpignan. 26/06/2015 / © France 3 Pays Catalan
Le palais des congrès de Perpignan. 26/06/2015 / © France 3 Pays Catalan

C'est ce que dénoncent syndicats et partis de gauche, traditionnellement opposés au Front National. Le parti de Marine Le Pen organise à Perpignan samedi 27 juin le meeting du "mouvement pour une europe des nations et des libertés", nom du groupe de députés européens du parti frontiste. 

Par Carine Alazet


La réunion doit rassembler la quarantaine de députés européens du Front National demain samedi 27 juin, au Palais des Congrès de Perpignan. Un millier de personnes devraient y assister.

Ce meeting du "Mouvement pour une Europe des nations et des libertés" fait polémique dans la ville.

Partis de gauche et syndicats s'insurgent que la municipalité ait autorisé sa tenue au Palais des Congrès. Stéphanie Font, porte parole du Nouveau Parti Anticapitaliste, estime que c'est la preuve de la proximité du maire UMP de Perpignan avec les idées frontistes : " il prétend être un rempart contre le Front National " mais il fait surtout " de la surenchère ", a t-elle déclarée au micro de Dorothée Berhault et Alain Sabatier.
Accusations rejetées par Jean-Marc Pujol. Le maire de Perpignan répond que " le Front National intervient dans l'espace républicain et il ne faut pas le stigmatiser ".

Perpignan : polémique autour de la réunion des députés européen du Front National
Réactions de Sophie Font, porte-parole parti anticapitaliste, Jean-MArc Pujol, maire UMP de Perpignan et Louis Aliot, vice-président du Front National, dans le reportage de Dorothée Berhault et Alain Sabatier

Louis Aliot, représentant du Front National à Perpignan, vice-président du parti, est également député européen et le chef de l'opposition au sein du conseil municipal de Perpignan. 
Selon son attaché parlementaire Alexandre Bolo, le meeting ne concerne que les députés français du MENL, le Mouvement pour une Europe des Nations et des Libertés, c'est-à-dire les députés FN élus au Parlement Européen. Et pas l'ensemble des députés d'extrême-droite de l'Union Européenne. Avec 2 invités d'honneur annoncés : Gilbert Collard, député du Gard et Robert Ménard, maire de Béziers. 

Un rassemblement de protestation, organisé par les partis de gauche, est prévu devant le Castillet de Perpignan à 15h demain samedi 27 juin.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus