Perpignan : ouverture du procès hors normes de Jacques Rançon

Jacques Rançon dans le box des accusés.
Jacques Rançon dans le box des accusés.

Le procès de Jacques Rançon s'est ouvert peu après 14 heures ce lundi. Poursuivi pour homicides volontaires, tentative d'homicide, viols et tentative de viols, il encourt la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans. L'affaire des disparues de la gare de Perpignan.

Par Olivier Le Creurer

Il est un peu plus de 14h. Jacques Rançon, extrait de sa cellule de la prison de Perpignan, fait son entrée dans la salle de la cour d'assises des pyrénées-orienatles, à Perpignan, où, pendant trois semaines, il va être jugé pour les meurtres de Moktaria Chaïb et Marie-Hélène Gonzalez dont les corps ont été retrouvés mutilés respectivement en 1997 et 1998. Les enquêteurs ont travaillé pendant près de 20 ans pour aboutir à son arrestation

Jacques Rançon porte un tee-shirt orange sous un blouson gris. Il semble absent, ne regarde personne, n'a aucune réaction.


La partie civile en sanglots


A la vue de Jacques Rançon, la partie civile éclate en sanglots. la mère de Marie-Hélène Gonzalez ne peut se retenir. Elle est vite soutenue par son avocat Maître Nicolau et la mère de Tatania Andujar, disparue dans les environs de la gare de Perpignan, en septembre 1995, et jamais retrouvée.
 

Jacques Rançon vient d'entrer dans le box. La mère de Moktaria Chaïb éclate en sanglots. / © O. Le Creurer
Jacques Rançon vient d'entrer dans le box. La mère de Moktaria Chaïb éclate en sanglots. / © O. Le Creurer


Trois semaines de procès


Les enquêteurs ont travaillé pendant près de 20 ans pour aboutir à son arrestation. Le procès va durer trois semaines. Cette semaine sera consacrée à la personnalité de l'accusé, aux témoins de personnalité. La semaine prochaine, retour sur les faits pour lesquels se retrouve Jacques Rançon devant la cour d'assises des pyrénées-orientales.

Suivront ensuite la prise en copte des autopsies et expertises médico-légales, le travail d'enquête, avant les plaidoiries, le réquisitoire prévus à partir du jeudi 22 mars.

 

Quelques scellés présentés en cour d'assises dans le procès Rançon. / © O. Le Creurer
Quelques scellés présentés en cour d'assises dans le procès Rançon. / © O. Le Creurer


Tête baissée


Après avoir constitué le jury, et pendant environ une heure, le président de la cour d'assises, Régis Cayrol lit un résumé des faits reprochés à Jacques Rançon. L'homme a toujours la tête baissée. La lecture de toutes les atrocités est un moment très difficile pour la partie civile. Le président de la Cour d'assises rend hommage aux enquêteurs.
 


 

Les avocats de Jacques Rançon. / © O. Le Creurer
Les avocats de Jacques Rançon. / © O. Le Creurer

Le premier interrogatoire de Jacques Rançon (étude de personnalité) est programmé à partir de 16h50. Voir le live tweet ci-contre.

Suivez le procès en direct

Suivez le procès en direct sur notre LiveTweet

Sur le même sujet

Les + Lus