Rugby à XIII : les Dragons catalans en finale de la Super League, l'exotisme de la Méditerranée à l'assaut de l'Angleterre

C'est le seul club français de Rugby à XIII à évoluer dans la Super League anglaise : les Dragons catalans font l'actualité ce samedi en disputant la finale face à Wigan à Manchester. L'occation pour les rugbymen des Pyrénées-Orientales d'accrocher à leur palmarès le seul titre qui leur manque.

L’histoire des Dragons catalans commence avec la fusion des deux clubs du Roussillon : le XIII Catalan et Saint-Estève. Deux clubs où a évolué la famille Guasch, d’abord le père José, puis le fils Bernard. 

De cette fusion naîtra en 2000 l’union treiziste catalane, qui séduit les anglais notamment par son exotisme méditerranéen. En 2006, ils se rebaptisent les Dragons catalans. Ils arrivent en superleague, dès lors le président Bernard Guasch fait appel à de grands joueurs de l’hémisphère sud. Un pari gagnant pour l’équipe et les supporters. 

Bernard Guasch artisan de la réussite

"C’est vrai qu’au départ on ne donnait pas cher de la peau d’un petit club français… Surtout au fin fond de la France profonde à Perpignan ! Il y avait Toulouse à l’époque qui y prétendait aussi. Nous avons été choisis aussi et nous avons fait notre petit bout de chemin. Derrière cela, nous avons continué à bosser et depuis quatre-cinq ans, nous faisons partie des meilleures équipes de super league", rencontre fièrement Bernard Guasch. 

Au départ, on ne donnait pas cher de la peau d’un petit club français… Surtout au fin fond de la France profonde, à Perpignan

Bernard Guasch

Le club s’est même fait remarquer dans les ministères lorsque Roselyne Bachelot était ministre des sports (2007 - 2010) : "Le succès des Dragons catalans tient au dynamisme des uns qui lui consacrent leur existence Bernard Guasch est de ceux-là !"

Bernard Guasch est en effet l’un des principaux artisans dans la création du mythe. Le président du club sang et or est un homme charismatique. En 18 ans de participation à la ligue anglaise, les Dragons sont devenus une équipe de référence.

La super league, trophée manquant à leur palmarès

A force de travail, l’équipe gagne la challenge cup à Wembley en 2018. C’est le premier sacre pour le club. En parallèle, les Dragons restent concentrés sur la Super League. Un championnat européen regroupant les meilleures équipes de rugby à XIII. En en 2021, les Catalans échouent à deux points en finale.

Ce samedi 14 octobre 2023, c’est une deuxième chance pour le club. Ils sont en finale face aux Warriors de Wigan dans le stade d’Old trafford à Manchester à 18 heures (heure anglaise.)

“On dit toujours que c’est la bonne… J’espère ! Je serais très heureux surtout pour les joueurs en premier lieu, pour le coach aussi qui a fait un excellent avec toute son équipe depuis six ans et puis pour tous ces supporters. Il y a un bel engouement autour de cette finale. Il faut que les joueurs répondent présent”, confie Bernard Guasch.

Près de 800 supporters catalans à Manchester

Dans les bureaux des Dragons catalans cette semaine, les réservations pour la finale se sont enchaînées.

On avait déjà pré-reservé nos billets lors de la qualification en finale.

Un supporteur des Dragons catalans

Les 2 500 billets alloués au club sont presque tous vendus et les supporters sont prêts à tout pour obtenir un aller-retour en avion à 700 euros. Le club a réussi à affréter cinq avions c'est-à-dire 800 personnes.

Les Dragons catalans espèrent cracher les flammes de la victoire. Ils ajouteraient la coupe de la Super League à leur palmarès, mais aussi pour Sam Tomkins le dernier match de sa carrière professionnelle.

durée de la vidéo : 00h02mn10s
Les Dragons Catalans est le seul club français de Rugby à XIII évoluant dans la Super league anglaise. ©Joan Lopez / Alain Sabatier