Saisie de drogue : la cocaïne des trafiquants chiliens était cachée dans des machines agricoles, un réseau international démantelé

La drogue produite au Chili était expédiée en France, via le port de Barcelone, dans des caches aménagées dans des engins agricoles. La coopération des policiers chiliens, espagnols et français a permis l'arrestation de 13 trafiquants internationaux, dont quatre réceptionnaient la cocaïne, près de Perpignan.

La police espagnole, dans le cadre d'une opération conjointe antidrogue avec les polices française et chilienne, a démantelé une organisation criminelle qui introduisait de la cocaïne en Europe, via le port de Barcelone.

13 personnes viennent d'être arrêtées, neuf au Chili et quatre à Claira, près de Perpignan. Et 70 kilos de cocaïne ont été saisis.

La drogue cachée dans des machines agricoles

L'organisation criminelle a fabriqué des machines agricoles dans le but d'envoyer les stupéfiants en les dissimulant dans les rouleaux des engins de compactage du sol.

L'enquête ouverte par la police d'investigation chilienne a rapidement confirmé que l'objectif du réseau était d'ouvrir une nouvelle route d'exportation vers l'Europe. La destination finale était le port de Barcelone. Puis de là, la drogue était acheminée et distribuée en France.

13 arrestations, dont 4 dans les Pyrénées-Orientales

Les exportateurs de stupéfiants, basés dans la ville chilienne de Valparaíso, ont commencé à tisser un réseau commercial qui reposait sur des hommes de paille pour pouvoir masquer les véritables responsables des expéditions illicites.

Puis, ils ont effectué un premier envoi en février. Les policiers chiliens, espagnols et français ont suivi le réseau et la marchandise jusqu'à une entreprise de Claira en France. Là, des complices étaient chargés de démonter les machines et de collecter la drogue, dans le but d'en assurer la distribution.

Lors d'une perquisition, 70 kilos de cocaïne ont été saisis et quatre individus arrêtés et placés en garde à vue à Perpignan, puis en détention provisoire.

Quatre membres de l’organisation ont été arrêtés. Ces personnes étaient chargées de démonter les machines et de collecter le stupéfiant, dans le but de procéder à sa distribution.

Communiqué de la police espagnole.

Quelques semaines plus tard, neuf personnes étaient interpellées au Chili et trois autres inculpées pour complicité.

L'organisation avait prévu d'augmenter la cadence de construction des machines agricoles pour expédier plus de drogue.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité