VIDÉO. Drogue : 10 millions d’euros, 1500 kg de cocaïne, 20 personnes interpellées, l'énorme coup de filet dévoilé par les policiers catalans

Les Mossos d’Esquadra et la police nationale espagnole communiquent ce mercredi sur le démantèlement d’un gigantesque réseau de trafic de drogue entre l’Amérique du Sud et l’Europe. Au moins dix millions d'euros liés au trafic de cocaïne ont été blanchis en six ans.

L’enquête aura duré six ans et abouti, en mars, à l’interpellation de 20 personnes. C'est ce qu'ont annoncé les policiers catalans lors d'une grande conférence de presse, mercredi 17 avril 2024.

Devant les journalistes, les Mossos affirment qu'un coup fatal a été porté à une vaste organisation criminelle internationale dédiée au trafic de drogue et au blanchiment d'argent. Celle-ci opérait en Catalogne et dans le reste de l’Espagne, notamment à Madrid et en Andalousie, ainsi qu'au Portugal et au Venezuela.

Lingots d'or, bijoux et montres de luxe

Sur les 20 personnes arrêtées, sept ont été placées en détention. Elles sont soupçonnées d'avoir déplacé de grosses sommes d'argent en les cachant dans leurs voitures, afin de déjouer de potentiels contrôles de police. Les Mossos affirment avoir mis la main sur les dirigeants de cette organisation, et saisis dix propriétés immobilières, des centaines de comptes bancaires et plus de 50 véhicules.

À LIRE AUSSI - 135 000 euros en liquide saisis sur l'autoroute A9, les liasses de billets étaient bien cachées dans la voiture

L'enquête a connu un coup d'accélérateur il y a un mois. Les 6 et 7 mars 2024, plus de 130 000 euros ont été saisis, ainsi que des lingots d'or, des bijoux et des montres de luxe. 13 perquisitions ont été réalisées dans des villes de Catalogne, d'Andalousie et à Madrid. En parallèle, au Portugal, des opérations étaient menées à Aveiro et Lisbonne.

Six ans d'enquête

L'opération avait démarré dès 2018 avec la saisie de 1413 kg de cocaïne à bord d'un bateau en provenance du Brésil. La drogue était cachée dans 800 boîtes de papier aluminium, précisent les Mossos. C'est à cette époque que démarre une enquête menée conjointement avec Europol, Interpol et la police judiciaire du Portugal.

Deux ans plus tard, en février 2020, 14 personnes en lien avec cette opération étaient interpellées. L'ampleur du réseau a conduit les autorités à poursuivre leur enquête. Ce mercredi, elles ont laissé entendre que d'autres interpellations pourraient avoir lieu dans ce réseau très structuré.

Ces dernières années, la lutte contre le trafic de drogues s'est intensifiée en Catalogue, devenue pour certains une plaque tournante du trafic. Elle donne lieu à une vaste opération de communication de la police, qui relate régulièrement ses interventions et interpellations sur son site et ses différentes pages sur les réseaux sociaux. Une sorte de "place nette XXL" à l'espagnole, bien avant que l'opération ne soit lancée en France.