VIDEO. Les trafiquants stimulaient les milliers de plants de marijuana en utilisant des bonbonnes de CO2

Les policiers catalans (Espagne) ont démantelé une plantation très sophistiquée de marijuana. En plus des lampes chauffantes traditionnelles, les trafiquants utilisaient du CO2 pour améliorer la productivité.

C'est une unité de production de marijuana plutôt sophistiquée qu'ont mis au jour les policiers catalans à El Papiol, une localité près de Barcelone. Les trafiquants amélioraient la productivité de leur plantation en utilisant du CO2. Deux hommes de 43 et 48 ans ont été arrêtés.

L'enquête a été lancée suite à des informations obtenues suggérant que l'entrepôt pourrait être utilisé pour la culture de marijuana. Après des investigations approfondies, les policiers ont pu confirmer la présence d'une culture de grande envergure. Les individus impliqués préparaient, à ce moment là, la récolte.

Des plantes de 2,5 m de hauteur

Le 4 septembre dernier, les Mossos d'Esquadra ont perquisitionné l'entrepôt industriel. Sur la vidéo filmée lors de l'opération et diffusée sur le réseau X (ex Twitter), on découvre l'importance de la plantation. 2 000 boutures de cannabis et 1500 plants de marijuana ont été saisis ainsi que 100 "plantes mères" dont certaines mesuraient jusqu'à deux mètres et demi de hauteur.

40 kilos de têtes de cannabis ont également été saisis.

Ce qui a particulièrement impressionné les policiers, c'est le niveau élevé de sophistication de la plantation. En effet, celle-ci était équipée non seulement des équipements de culture classiques, tels que des lampes, des déshumidificateurs et des ventilateurs, mais elle disposait aussi d'un système de bonbonnes industrielles de dioxyde de carbone (CO2) pour stimuler la productivité des plants.

Les trafiquants fraudaient aussi l'électricité

Deux hommes de 43 et 48 ans ont été arrêtés. Ils pourraient également être poursuivis pour fraude à l'énergie. Leur plantation était alimentée frauduleusement en électricité.

Les Mossos d'Esquadra communiquent régulièrement sur les réseaux sociaux sur leurs actions de lutte contre le trafic de drogue. Dernière action d'envergure en date, le démantèlement d'une vaste plantation de marijuana près de la frontière avec la France et l'Andorre.