VIDEO. Sécheresse : ces images de drone qui montrent l’état inquiétant d'un fleuve devenu fantôme dans les Pyrénées-Orientales

Comme un grand désert. A Rivesaltes, l’état de l’Agly illustre tristement la pire sécheresse que traverse le département des Pyrénées-Orientales, placé en état de crise depuis le 10 mai. Le cours d'eau a totalement disparu sur une partie de son lit. Découvrez en images cette situation impressionnante.

Un crâne d’animal. Du bois mort. Quelques coquillages vides. Le vent soulève la poussière, comme dans un western.

Nous sommes dans le lit de l’Agly qui traverse la commune de Rivesaltes, au nord de Perpignan.

Au milieu coule normalement une rivière. Ou plutôt un fleuve de 80 km qui se jette en Méditerranée. Normalement. Car en ce mois de mai, il ne reste qu’un sol craquelé et quelques petites mares disséminées, comme le montrent les images de drone tournées mercredi 10 mai par France 3 Occitanie. La sensation de survoler une zone désertique qui longerait un joli village catalan. Etrange choc des images.

durée de la vidéo : 00h00mn47s
Images drone sécheresse PO ©FTV.

A cette époque de l’année, il devrait y avoir de l’eau à cet endroit, nous assure Yvan Caballero, du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) à Montpellier. L’hydrogéologue pointe des niveaux d’eau jamais atteints et jamais aussi tôt dans l’année. Et malheureusement, peu de solutions permettent d’aller chercher de l’eau ailleurs ou plus profondément, sans risquer de faire remonter l'eau salée de la Méditerranée dans les nappes phréatiques.

 

Un territoire classé en crise sécheresse, le plus haut niveau d'alerte

Nous continuons notre exploration aérienne. En remontant les berges, l’Agly reprend quelques couleurs. Mais le faible niveau d’eau alterne avec des ilôts et des zones à sec. Le ruban d’eau parait bien petit sous les piles du pont.

La vallée de l’Agly fait partie des quatre territoires classés en crise sécheresse depuis le 10 mai dans les Pyrénées-Orientales, avec la zone de la Têt, des Aspres et la bordure côtière.

C'est la conséquence d’un déficit pluviométrique jamais vu depuis les premiers relevés réguliers. Jusqu’à – 65% de pluie sur les 12 derniers mois ! Selon la préfecture, les niveaux des cours d’eaux, des barrages et des nappes souterraines restent "particulièrement problématiques". L’état de crise est en vigueur jusqu’au 13 juin 2023.

Sur les bords de l’Agly, à Rivesaltes, on veut croire d’ici l’été au retour de la pluie. Quelques gouttes espérées sur ce sol dramatiquement craquelé. Pour apaiser les inquiétudes et les tensions qui montent face à la pénurie d'eau...

Sécheresse : faut-il craindre la guerre de l'eau en Occitanie ?

Ce sera le thème de "Dimanche en politique" enregistré à Rivesaltes dans les Pyrénées-Orientales

Les invités : 

  • Yvan CABALLERO, hydrogéologue au BRGM à Montpellier
  • Gérard MAJORAL, secrétaire général de la Fédération nationale des producteurs de fruits
  • Nicolas GARCIA, vice-président du Conseil Départemental 66 et président de la commission eau
  • Nicolas BERJOAN, secrétaire départemental Europe Ecologie Les Verts

Une émission à voir sur France 3 Occitanie, dimanche 14 mai à 11h30.