VIDEO. Restaurants infestés, panique à tous les étages, la ville de Barcelone envahie par les cafards

Blattes américaines, orientales ou germaniques, elles sont partout et commencent à envahir les étages. Barcelone s'inquiète de la prolifération des cafards. Certaines entreprises de désinsectisation auraient vu leurs interventions augmenter de 40 % depuis le début de l'année.

En 1996, le film américain "Joe's appartment" de John Payson en avait fait les colocataires bruyants, drôles mais attachants, d'un jeune New-yorkais interprété par Jerry O'Connell. Mais à Barcelone, les cafards (ou blattes) ne font plus rire les habitants et les petites bêtes commencent à prendre un peu trop de place dans le décor !

C'est ce que révèle le quotidien barcelonais El Periódico, chiffres à l'appui. Les entreprises de désinsectisation seraient de plus en plus appelées à la rescousse. À l'image d'Anticimex. Cette société, qui opère dans toute l'Espagne, a vu ses interventions bondir de 40 % en 2023 !  Et principalement dans les zones situées en bord de Méditerranée, comme Barcelone mais aussi Valence, Alicante, Málaga ou Murcia.

Changement climatique et cafards

On sait que la chaleur favorise la reproduction des blattes, qui sont donc plus nombreuses l'été. Les températures des dernières semaines ont logiquement permis leur multiplication. Mais le changement climatique agit aussi depuis plusieurs années sur la prolifération de ces insectes, qui pondent facilement presque toute l'année. "Ils ne sont plus aussi saisonniers que d'habitude : en février et mars, nous recevons plus de demandes que d'habitude", reconnaît Carlos Pradera, l'expert d'Anticimex, interrogé par El Periódico,

La "cucaracha", le cafard en espagnol, s'introduit partout où il y a de la nourriture, notamment dans les espaces chauds et humides : appareils électroménagers, salles de bains, cuisines ou patios intérieurs. Certains bars et restaurants sont littéralement "infestés" par des colonies entières. Comme le montre cette vidéo, reprise sur son site par Equinox, la radio francophone entièrement dédiée à la ville de Barcelone.

Et les indésirables ne se limitent plus aux commerces. Ils ne restent plus en sous-sol ou au rez-de-chaussée et gravissent maintenant les étages pour se faufiler dans les appartements. "Nous ne sommes pas seulement appelés par des gens qui vivent dans des sous-sols. Les cafards se propagent à tous les étages des bâtiments, y compris les greniers", explique encore Carlos Pradera.

Des espèces variées

En fait, plusieurs types de cafards cohabitent dorénavant en ville, chacun sur son territoire. Il existe 4500 espèces de cafards dans le monde mais les plus communes en Catalogne, comme en Occitanie, sont la blatte américaine, la blatte orientale, la blatte germanique et la blatte rayée.

La blatte américaine est la plus grande des espèces de blattes et peut vivre jusqu’à deux ans. Ces cafards sont parfois appelés "cafards d’égout" et peuvent mesurer de 2,5 à 7,5 cm. Elle aime les endroits sombres, humides et à l’abri des regards. Et elle a une attirance toute particulière dit-on pour les boulangeries !

La blatte orientale est de couleur noire et mesure de 1,8 cm à 2,9 cm. Elle aussi adore les lieux sombres et humides mais pas forcément chauffés. C’est une espèce particulièrement résistante, qui se nourrit de détritus, d’excréments et de matières organiques. Elles s'installent dans les locaux à poubelles, les caves, les conduits d’évacuation des eaux usées, les égouts, les cabanons de jardin, les vérandas, etc. Ces cafards préfèrent se déplacer à l’horizontale et ne montent jamais plus haut qu’au 1er étage d'une maison ou d'un immeuble.

Plus petite, la batte germanique est de couleur très claire, presque jaune ou "blonde", d'où son nom. Sa taille varie entre 1,3 cm et 1,6 cm. C'est elle qui s'invite aujourd'hui dans les logements. Et elle se reproduit très rapidement. Chaque poche d’œufs peut produire 20 à 40 bébés cafards. Une seule femelle peut pondre jusqu'à plus de 30 000 individus en une seule année ! Et contrairement à d’autres espèces, la femelle du cafard germanique transporte ses œufs avec elle jusqu’à ce qu’ils soient prêts à éclore, propageant ainsi très facilement les infestations.

Les cafards rayés, eux, privilégient les endroits chauds et secs. On les trouve généralement à l’intérieur des murs ou des appareils électroniques comme les téléviseurs ou les réfrigérateurs. Ils sont capables de trouver des sources de nourriture dans tout et n'importe quoi, jusque dans la colle qui relie les livres ou sur les timbres. Ce cafard volant mesure environ 1,3 cm de long et il est de couleur brun foncé.

Éradication plus difficile

Tous ces insectes ont un autre point en commun. Celui de s'être parfaitement adaptés à l'environnement urbain. Et selon les professionnels, l'éradication de tous ces nuisibles serait plus difficile aujourd'hui. Les cafards seraient moins attirés désormais par le sucre. Les produits chimiques seraient également moins efficaces.

Bref, le combat est loin d'être gagné d'avance. D'autant que, comme le dit la célèbre chanson espagnole ("La cucaracha", ndlr), le cafard "n'abandonne jamais".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité