Sinistrés de la tempête Gloria : l'heure du bilan et des démarches dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales

Un quartier de Trèbes après le passage de la tempête Gloria en janvier 2020 / © Laura-Laure Galy, France 3 Occitanie
Un quartier de Trèbes après le passage de la tempête Gloria en janvier 2020 / © Laura-Laure Galy, France 3 Occitanie

Après le passage de la tempête Gloria, les agriculteurs de la Salanque, dans les Pyrénées-Orientales, constatent les dégâts et demandent leur classement en calamité agricole, tandis qu'à Carcassonne dans l'Aude, la mairie assiste les sinistrés dans leurs démarches d'indemnisation.

Par Valérie Luxey

Dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales, avec la décrue apparaissent les stigmates des inondations causées par le passage de la tempête Gloria. Pour les sinistrés, l'heure est au bilan et déjà, il faut entamer les premières démarches afin d'espérer une indemnisation rapide.
 


Deux vagues successives en Salanque


A Villelongue-de-la-Salanque, dans les Pyrénées-Orientales, la rivière Têt n'avait jamais atteint de tels niveaux. L'eau a partiellement inondé des rues, des routes du village mais aussi des champs. Une première vague mercredi soir, puis une seconde jeudi, mais selon le maire (DVD) José Lloret, le pire a été évité :
 

Il n'y a pas de dégât dans les maison ni dans les mas, ceux sur les voiries ne sont pas très importants, même s'il y a des points qu'il va falloir réparer.


Plein champ ou sous serre : les cultures dévastées


De leur côté, les agriculteurs découvrent des cultures dévastées. La récolte d'artichauts est perdue. Avant de replanter, il va falloir nettoyer, nourrir la terre... Un travail de long terme, comme l'explique Ludovic Combacal, le président du Syndicat de l'Artichaut du Roussillon :
 

Ici, l'eau est montée à plus d'un mètre, elle a recouvert entièrement les pieds d'artichauts et déposé des alluvions sur les plantes, ce qui va les asphyxier totalement.

 

Dégâts difficiles à chiffrer


Les cultures sous serres n'ont pas non plus été épargnées, à l'image de celles du maraîcher Jean-Claude Maymil. Les pommes de terre et les salades qu'il avait plantées 3 jours plus tôt ont été noyées sous 30 à 40 centimètres d'eau. Les exploitants espèrent à présent un classement en calamité agricole pour les aider à faire face à ces pertes de récolte et à ces dégâts matériels encore difficiles à chiffrer.


Calamité agricole : un classement vital


A Villelongue-de-la-Salanque, une réunion a eu lieu ce vendredi 24 janvier en la mairie et en présence du préfet et de la présidente du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales. Objectif : déclencher les procédures de classement en calamité agricole et catastrophe naturelle afin de faire remonter les dossiers au plus vite.
 

Réunion de crise à Villelongue-de-la-Salanque (Pyrénées-Orientales) après le passage de la tempête Gloria / © France 3 Occitanie/Pays Catalan
Réunion de crise à Villelongue-de-la-Salanque (Pyrénées-Orientales) après le passage de la tempête Gloria / © France 3 Occitanie/Pays Catalan


2 ans de catastrophes climatiques


Un classement rapide est vital pour obtenir les indemnisations nécessaires pour compenser les pertes de chiffre d’affaires. Car en moins de 2 ans, les agriculteurs des Pyrénées-Orientales ont souffert du gel, de la sécheresse et maintenant des inondations.


La Ville de Carcassonne se mobilise


A Carcassonne aussi, alors que l'Aude a amorcé sa décrue, l’heure est désormais au nettoyage des rues et quartiers touchés par les inondations. La municipalité organise tout le week-end une permanence pour permettre aux sinistrés d'entamer leurs démarches d'indemnisation.


Accueil physique et téléphonique tout le week-end


Un accueil physique et téléphonique est mis en place en mairie, au 32, rue Aimé Ramond, de 9 heures à 17 heures, afin que les victimes de ces inondations puissent s'informer et être accompagnées et conseillées.

Dans un communiqué, la Ville précise :
 

L’administration fait le nécessaire pour que l’état de catastrophe naturelle soit déclaré dans les meilleurs délais, ce qui engendrera le remboursement plus rapide des dégâts matériels qui ont touché de nombreux Carcassonnais.


Numéro vert et messages aux sinistrés


Un numéro vert sera également actif : le 0 800 00 11 32. Il servira à recenser tous les besoins et les demandes d'accompagnement. Des messages ont été envoyés à 2231 habitants des zones sinistrées pour les informer de ce dispositif.


Une aide physique au nettoyage


Par ailleurs, les services techniques et la Police Municipale vont rester sur le terrain pour aider au nettoyage, au déménagement des meubles ou encombrants, au débarras des caves et à l'évacuation de l'eau et de la boue accumulées.

Enfin, pour prévenir tout drame à l'avenir, la municipalité conseille à ceux qui ne sont pas encore inscrits au système d’alerte par SMS et appels téléphonique mis en place depuis plusieurs années par la Ville de s’inscrire sur le site www.carcassonne.org ou directement à l’accueil de la mairie en remplissant un formulaire.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus