Tempête Gloria : le jour d'après les inondations, de nombreux dégâts dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales

Le port de Sainte-Marie-la-Mer, dans les Pyrénées-Orientales, suite à la tempête Gloria / © Marc Tamon / FTV
Le port de Sainte-Marie-la-Mer, dans les Pyrénées-Orientales, suite à la tempête Gloria / © Marc Tamon / FTV

La tempête Gloria est enfin passée, et la décrue est largement amorcée dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales ce vendredi. Elle laisse cependant de nombreux dégâts matériels derrière elle. 

Par ED

La tempête Gloria a balayé l'Aude et les Pyrénées-Orientales entre mardi et jeudi, laissant de nombreux dégâts. 

Après avoir été placées en vigilance rouge aux crues, la haute-vallée de l'Aude est repassée en vigilance jaune, tout comme l'Agly, la Têt et le Tech qui ont amorcé leur décrue. 
 

Pour autant, cet épisode météorologique hivernal exceptionnel a laissé de nombreux dégâts derrière lui. Des habitations inondées, des routes coupées, des arbres tombés... le temps est à présent au nettoyage.
 

Le nettoyage commence à Puichéric

Le centre du village de Puichéric, dans l'Aude, a été inondé jeudi 23 janvier. C'est la 4ème fois que ses habitants sont victimes des dégâts de la montée de l'Aude, après 1999, 2003 et 2018.

 



Chez Jean-Luc, l'eau est montée d'au moins 50cm.
 

Pour moi, c'est la seconde fois. C'est moins grave qu'il y a un an et demi, cette fois on a été bien avertis par la mairie. Certains ont commencé à nettoyer hier, mais il y a eu une nouvelle alerte cette nuit, et l'eau est rerentrée. J'ai bien fait de ne pas le faire, car j'aurais dû tout recommencer. C'est lassant, mais on ne peut pas faire autrement. On est entrouré d'eau.

 
L'eau est montée chez Jean-Luc, à Puichéric, deux nuits de suite / © FTV
L'eau est montée chez Jean-Luc, à Puichéric, deux nuits de suite / © FTV
"En 2018, l'eau est montée jusqu'ici" se rappelle Jean-Luc / © FTV
"En 2018, l'eau est montée jusqu'ici" se rappelle Jean-Luc / © FTV

Des dégâts limités, mais demeure le stress après les évènements de 2018.
 

Quand on sait qu'on va être inondé, on fait le maximum pour mettre en hauteur tout ce qu'on a de matériel, et on met la voiture à l'abri. Je ne l'ai pas perdu, cette fois-ci. Ça a été un peu stressant vis-à-vis de ma copine quand même. En 2018, on est parti avec le zodiac à deux familles, évacués... Et les assurances n'avaient rien pris en charge. 


Des sapeurs-pompiers de Haute-Garonne sont venus en renfort pour aider au nettoyage des rues et des maisons.
 
Ce vendredi 24 janvier, les pompiers commencent à nettoyer le centre-ville de Puichéric, inondé jeudi / © F Guibal / FTV
Ce vendredi 24 janvier, les pompiers commencent à nettoyer le centre-ville de Puichéric, inondé jeudi / © F Guibal / FTV
L'eau s'est retirée, vencredi, mais de nombreux habitants ont dû être évacués dans la nuit de mercredi à jeudi à Puichéric / © F Guibal / FTV
L'eau s'est retirée, vencredi, mais de nombreux habitants ont dû être évacués dans la nuit de mercredi à jeudi à Puichéric / © F Guibal / FTV


Le port du Barcarès ensablé

 
Le port du Barcarès ensablé suite à la tempête Gloria / © P. Georget / FTV
Le port du Barcarès ensablé suite à la tempête Gloria / © P. Georget / FTV
 
Le port du Barcarès, vendredi 24 janvier au matin / © P. Georget / FTV
Le port du Barcarès, vendredi 24 janvier au matin / © P. Georget / FTV

 
Le port de Sainte-Marie-la-Mer, dans les Pyrénées-Orientales, suite à la tempête Gloria / © Marc Tamon / FTV
Le port de Sainte-Marie-la-Mer, dans les Pyrénées-Orientales, suite à la tempête Gloria / © Marc Tamon / FTV
Le port de Sainte-Marie-la-Mer, vendredi 24 janvier / © Marc Tamon / FTV
Le port de Sainte-Marie-la-Mer, vendredi 24 janvier / © Marc Tamon / FTV

Impact sur les maraîchers à Villelongue-de-la-Salanque 

 

Villelongue-de-la-Salanque, ce vendredi 24 janvier : la montée de la Têt a submergé les cultures de ce maraîcher / © Aude Cheron / FTV
Villelongue-de-la-Salanque, ce vendredi 24 janvier : la montée de la Têt a submergé les cultures de ce maraîcher / © Aude Cheron / FTV
Pas de gros dégâts chez ce maraîcher mais les salades et de jeunes plantations ont quand même été emportées / © Aude Cheron / FTV
Pas de gros dégâts chez ce maraîcher mais les salades et de jeunes plantations ont quand même été emportées / © Aude Cheron / FTV


Trèbes de nouveau victime de la crue

 
la piscine de Trèbes, désaffectée depuis 2018, a de nouveau été submergée / © LLGALY/FTV
la piscine de Trèbes, désaffectée depuis 2018, a de nouveau été submergée / © LLGALY/FTV
le fleuve est sorti de son lit, l'ancienne école de Trèbes a les pieds dans l'eau / © LLGALY/FTV
le fleuve est sorti de son lit, l'ancienne école de Trèbes a les pieds dans l'eau / © LLGALY/FTV
une maison du quartier de l'Aiguille à Trèbes vouée a la destruction. / © LLGALY/FTV
une maison du quartier de l'Aiguille à Trèbes vouée a la destruction. / © LLGALY/FTV


Éboulement à Villefranche-de-Conflent, des routes toujours coupées

 
Un éboulement sur la RN116 a conduit à la fermeture de la route au niveau de Villefranche-de-Conflent / © D Berhault / FTV
Un éboulement sur la RN116 a conduit à la fermeture de la route au niveau de Villefranche-de-Conflent / © D Berhault / FTV
Éboulement sur la route de Rasguières, dans les Pyrénées-Orientales, ce jeudi / © Fiona Gazieu
Éboulement sur la route de Rasguières, dans les Pyrénées-Orientales, ce jeudi / © Fiona Gazieu

Plusieurs routes restent coupées dans les Pyrénées-Orientales. La RN116, au niveau de Villefranche-les-Conflent, l'accès principal aux pistes de ski, mais aussi de nombreuses routes secondaires.
 

Dans l'Aude, la circulation est toujours difficile sur plusieurs routes, comme la RD 610 entre Puichéric et La Redorte près de Narbonne, ainsi que des dizaines de routes secondaires. Suivez la situation en direct ici.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus