Réforme des retraites : nombreuses actions pour cette 7ème journée de manifestations

Jour de la présentation en conseil des ministres de la réforme des retraites, les opposants ont prévu de frapper fort pour cette nouvelle journée de mobilisation. De nombreuses actions sont prévues dans toute la région.

La manifestation toulousaine est partie à 10h de la place St Cyprien, pour remonter les boulevards jusqu'au Grand-Rond.
La manifestation toulousaine est partie à 10h de la place St Cyprien, pour remonter les boulevards jusqu'au Grand-Rond. © Valentine Leboeuf/ F3 Occitanie
C'est le point d'orgue d'une semaine d'actions coup de poing. Ce vendredi 24 janvier le projet de loi sur les retraites est présenté en conseil des Ministres à Paris. Entamé le 5 décembre dernier, le mouvement d'opposition à la réforme atteint aujourd'hui sa 51 ème journée. Dans notre région, de nombreuses actions sont prévues.

Après les blocages cette semaine, comme ce jeudi celui d'un dépôt de bus de Tisséo, les opposants ont prévu de manifester vendredi matin au centre-ville de Toulouse. La manifestion partie à 10h de la place Saint-Cyprien, remontera les boulevards pour arriver au Grand-Rond.
Un cortège qui entrainera des perturbations de circulation pour 17 lignes de bus, alors que Tisséo annonce un trafic normal du tramway et du métro.

Des écoles sont restées portes closes ce vendredi. A Toulouse, la mairie a mis en place un système minimum d'accueil, comme elle l'explique sur son site.

A Toulouse, enterrement symbolique de la justice sociale


Dès 8 heures ce vendredi matin, les étudiants, enseignants et chercheurs de l'IEP de Toulouse ont défilé en cortège funéraire pour "enterrer" la justice sociale. Ils ont terminé leur action par des discours place du Capitole.
Les étudiants, enseignants et chercheurs de l'IEP de Toulouse "enterrent" la justice sociale. ©Thierry Villeger/ F3 Occitanie

Actions coup de poing dans le Gers


Le Gers a commencé ce vendredi à se mobiliser. Des manifestants se sont rassemblés devant les locaux de l'assureur Axa, pour dénoncer une communication maladroite concernant un produit d'épargne-retraite.  
A Auch, devant les locaux l'assureur Axa, des manifestants déploient une banderole pour une retraite solidaire, dénonçant une campagne de publicité maladroite de l'entreprise sur n épargne retraite.
A Auch, devant les locaux l'assureur Axa, des manifestants déploient une banderole pour une retraite solidaire, dénonçant une campagne de publicité maladroite de l'entreprise sur n épargne retraite. © Pierre Barguisseau, F3 Occitanie
Un peu plus tard des manifestants ont investi la mairie d'Auch dans le Gers, et ont déployé une banderole sur la façade.
 
Les opposants à la réforme des retraites ont investi la mairie d'Auch dans le Gers, et ont déployé une banderole sur la façade.
Les opposants à la réforme des retraites ont investi la mairie d'Auch dans le Gers, et ont déployé une banderole sur la façade. © Pierre Barguisseau / F3 Occitanie

Manifestations à Millau, Rodez, Tarbes et Albi

A Millau, Rodez, Tarbes et Albi, des manifestations sont aussi en cours.
Place du Bourg devant la Préfecture de Rodez, les manifestants ont organisé la "mise à feu" du projet de loi. 800 personnes ont été estimées par l'intersyndicale, deux fois moins au plus fort de la manifestation selon la police.
 
Place du Bourg à Rodez, devant la préfecture, le projet de loi a été brûlé.
Place du Bourg à Rodez, devant la préfecture, le projet de loi a été brûlé. © Lysendra Chadefaux, F3 Occitanie
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
retraites économie social mouvement social