Centrale nucléaire de Golfech : les deux réacteurs à l'arrêt

Photo d'illustration / © PASCAL PAVANI / AFP
Photo d'illustration / © PASCAL PAVANI / AFP

L'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne s'est arrêté automatiquement ce jeudi 21 mars au matin dans le cadre d'une procédure de sécurité. L'autre réacteur étant en maintenance, tout le site est actuellement à l'arrêt. 

Par AM avec AFP

L'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne s'est arrêté automatiquement jeudi matin dans le cadre d'une procédure de sécurité, a-t-on appris auprès de la direction du site, qui est entièrement à l'arrêt.

"L'atteinte d'un niveau d'eau bas dans un générateur de vapeur, suite à une opération de maintenance, a conduit à la mise en arrêt automatique du réacteur" de l'unité de production numéro 2, a expliqué la direction dans un communiqué.
    
Des opérations de changement de combustible et de maintenance étant en cours sur l'unité de production n°1, c'est tout le site qui est à l'arrêt. L'événement sur l'unité de production n°2 s'est produit jeudi à 10H30 et "n'a pas eu d'impact sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel ni l'environnement", affirme la direction. 

"Les équipes sont mobilisées" pour assurer le redémarrage de cette unité de production, assure la direction sans préciser les délais nécessaires. La centrale de Golfech compte deux réacteurs d'une puissance de 1.300 megawatts chacun.

Sur le même sujet

Les + Lus