Guerre en Ukraine. Un convoi de matériel médical est parti depuis Montauban

L’association "Occitalien", qui vient en œuvre pour les plus démunis dans le Tarn-et-Garonne, se mobilise également pour l’Ukraine. Grâce aux dons, ils ont récupéré du matériel médical pour un hôpital Ukrainien.

C’est sous une chaleur écrasante que les bénévoles ont chargé le 38 tonnes. Des lits, des fauteuils roulants, des matelas récupérés auprès de particuliers et de pharmacie du département. C’est le 8e convoi réalisé par les bénévoles de l’association "Occitalien" pour l’Ukraine.

Ce chargement est destiné à l’hôpital de Drohobytch dans l’ouest de l’Ukraine. Cet hôpital a été en partie détruit et incendié par l’armée russe. Pour reprendre une activité, le personnel soignant de cet hôpital a donc besoin de matériel. L’association a récupéré de quoi équiper 16 chambres dans l’hôpital. Le convoi de Montauban (Tarn-et-Garonne) arrivera dans 5 jours à destination.

Une jeune association humanitaire

"Occitalien" est une association de Montauban qui a vu le jour il y a un an environ. Elle vient en aide aux plus démunis dans le département. Les 140 bénévoles font des maraudes plusieurs fois par semaine. Ils ont également un local où sont entreposés des vêtements, des couvertures ou de la nourriture. Depuis quelques mois, elle vient en aide également aux réfugiés ukrainiens installés dans le département. Dernièrement, l’association a distribué des fournitures scolaires à une vingtaine de familles ukrainiennes qui vont scolariser leurs enfants dans les écoles du secteur.

Un 9e convoi pour l’Ukraine devrait être organisé dans les prochaines semaines.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité