Migrants : le Montalbanais Thomas Portes jugé pour avoir traité Génération Identitaire de "néo-nazis"

Avec un autre militant communiste, le cheminot du Tarn-et-Garonne est jugé ce jeudi à Paris pour "injures publiques" après la plainte du groupuscule d'extrême-droite. 

Thomas Portes, militant PCF et syndicaliste CGT de la SNCF dans le Tarn-et-Garonne, est jugé ce jeudi après-midi devant la 17ème chambre correctionnelle du TGI de Paris en compagnie de Madjid Messaoudene, élu Front de Gauche de Seine-Saint-Denis, après la plainte du groupuscule d'extrême-droite Génération Identitaire.

Les deux homme sont poursuivis pour injures publiques après avoir traité sur Twitter les membres de Génération Identitaire de "néo-nazis" pendant l'opération "Défend Europe" menée par le groupuscule dans les Hautes-Alpes en avril dernier, pour bloquer l'accès des migrants en provenance d'Italie par le col de l'Echelle. 

Des comités de soutien se sont montés pour soutenir les deux prévenus face à la plainte de Génération Identitaire. Un rassemblement est prévu en début d'après-midi devant le TGI de Paris et un autre à Montauban le 29 septembre à 10 heures selon L'Humanité.

Dans notre région, Génération Identitaire a mené plusieurs opérations anti-migrants ces derniers mois notamment la pose de faux panneaux aux entrées de Toulouse ou le déploiement d'une banderole sur les façades de la place du Capitole. 

Facebook a récemment supprimé les comptes de Génération Identitaire France et de ses antennes locales, notamment à Toulouse. 
 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité