Le Tarn et l'Aveyron placés en rouge, la circulation du coronavirus s'accélère en Occitanie, le point par département

Les départements du Tarn et de l'Aveyron sont placés ce jeudi en zone de circulation active (ZCA). La circulation du coronavirus continue à s'accélérer dans l'ensemble de la région d'Occitanie. Voici le point par département.

Les Pyrénées-Orientales sont l'un des 6 départements ayant basculé en zone rouge ou zone de circulation active du virus (ZCA).
Les Pyrénées-Orientales sont l'un des 6 départements ayant basculé en zone rouge ou zone de circulation active du virus (ZCA). © MaxPPP
Le Tarn est placé ce jeudi 17 septembre en zone de circulation active (ZCA) a annoncé la préfecture du Tarn. Selon les données de Santé Publique France, le taux d’incidence de ce département, soit le nombre de cas pour 100 000 habitants, était, il y a trois jours, de 65,2. La preuve que le coronavirus circule localement.
 

Une évolution défavorable

L'Occitanie compte désormais sept ayant basculé en zone rouge : le Tarn, l'Aveyron, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Garonne, les Pyrénées-Orientales, l'Hérault et le Gard.

Plusieurs autres critères rentrent également en compte, comme la tension hospitalière, le nombre de tests réalisés, le taux de positivité des tests, l'évolution du nombre de clusters, pour déterminer le passage d'un territoire au niveau supérieur, comme zone de circulation active (ZCA) ou zone rouge. 

L'Aveyron est passé en rouge ce jeudi en fin de journée. La Lozère, l'Aveyron, le Lot, l'Ariège et les Hautes-Pyrénées maitrîsent pour le moment l'épidémie.
La situation semble continuer à se dégrader sur l'ensemble de la région. Dans un communiqué de presse, le préfet de Haute-Garonne alerte sur une évolution "défavorable" des taux d'incidences en Haute-Garonne (144 pour 100 000) et à Toulouse (225,7 pour 100 000).

De nouvelles mesures attendues

De nouvelles mesures vont être annoncées dans les prochaines heures afin d'endiguer pour essayer d'endiguer cette progression en Haute-Garonne et à Toulouse.

La préfecture du Tarn a déjà présenté ses nouvelles restrictions : fermeture obligatoire à 23 heures sur le Tarn, port du masque obligatoire dans un rayon de 50 mètres autour des crèches, des écoles, des établissements scolaires établissements d'enseignement supérieur et des arrêts de transport en commun de 7 heures à 22 heures. Port du masque également obligatoire pour les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique de 17 heures à 3 heures du matin (les horaires sont à confirmer).  Dans la majorité des cas, le virus se propage dans le cadre de réunions familiales, associatives et de rendez-vous festifs. Les autorités le rappellent, le port du masque est essentiel pour éviter ou limiter la propagation du virus qui aujourd’hui touche tous les milieux. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société