Albi : le procureur requiert de la prison avec sursis pour l'ophtalmo et le pharmacien accusés d'homicide involontaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Pech .

Ce mardi, à Albi, un pharmacien et un ophtalmologue étaient jugés après la mort d'un homme de 35 ans victime d'une erreur de prescription en 2014. Le procureur a requis de la prison avec sursis pour les deux prévenus. 

Un an de prison avec sursis et six mois d'interdiction d'exercer pour le pharmacien, huit mois de prison avec sursis pour l'ophtalmologue, ce sont les termes du réquisitoire prononcé ce mardi devant le tribunal d'Albi.
Les deux hommes étaient jugés sous le chef d'inculpation d'homicide involontaire.
La décision a été mise en délibéré au 22 novembre. 

"Une succession accablante de négligences"selon l'avocate de la victime
David Combes, 35 ans, père de deux enfants, souffrait d'une infection à l'oeil. 
Un ophtalmologue consulté lui avait prescrit des vitamines d'une part et de la Malocide d'autre part, un médicament antiparasitaire actif sur les toxoplasmes, parasites responsables de la toxoplasmose.
Hélas, dans son ordonnance, l'ophtalmo a inversé les doses entre les deux médicaments.
Le pharmacien qui a délivré les produits ne s'était pas aperçu de l'inversion et avait confirmé le traitement.
David Combes, hospitalisé dans un état critique, est décédé.

Vidéo : le reportage de Maria Laforcade et Manon Bazerque




 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité