Suite à des alertes concernant les méthodes de maintien de l’ordre, le rapporteur de l'ONU se rend sur le chantier polémique de l'A69

INFO FRANCE 3 OCCITANIE. Michel Forst, Rapporteur spécial des nations unies sur les défenseurs de l’environnement se rend dans le Tarn, jeudi 22 février 2024, "suite à des alertes reçues concernant les méthodes de maintien de l’ordre et d’évacuation des défenseurs de l’environnement occupant pacifiquement le site."

Michel Forst, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les défenseurs de l’environnement se rend dans le Tarn, jeudi 22 février 2024, selon les informations de France 3 Occitanie.

Le représentant de l'ONU a annoncé se rendre à Saïx (81) sur le chantier de l’A69, "à la suite des alertes reçues concernant les méthodes de maintien de l’ordre et d’évacuation des défenseurs de l’environnement occupant pacifiquement le site dans le but d’observer la situation sur place et de recueillir des informations complémentaires."

Protéger les personnes victimes de "pénalisation, persécution ou mesure vexatoire"

Le Rapporteur Spécial sur les Défenseurs de l’Environnement a pour mandat de "traiter les cas liés à des violations présumées de l’article 3(8) de la Convention d’Aarhus, signée en 2002 par la France.  Cette convention veille "à ce que les personnes qui exercent leurs droits(...) ne soient en aucune façon pénalisées, persécutées ou soumises à des mesures vexatoires en raison de leur action."
Le rôle du Rapporteur Spécial est de "prendre des mesures pour protéger toute personne faisant face à une pénalisation, persécution, ou mesure vexatoire pour avoir cherché à exercer ses droits au titre de la Convention d’Aarhus."

En mars 2023, Michel Forst a ainsi publiquement jugé la réponse de l’Etat à Sainte-Soline "largement disproportionnée". Le rapporteur spécial de l’ONU sur les défenseurs de l’environnement a alors estimé la situation française "préoccupante", tout en déplorant, dans les colonnes du Monde, que "des groupes ultraviolents (…) contribuent à discréditer la cause des militants de l’environnement".

Plusieurs rendez-vous déjà pris

Lors de son déplacement dans le Tarn, il prévoit de rencontrer des défenseurs de l’environnement, ainsi que les observatrices et observateurs de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) présents.

Il a également annoncé avoir sollicité un rendez-vous avec le préfet du Tarn, Michel Vilbois, à Albi (81). Des rendez-vous sont également prévus à Toulouse (31) le vendredi 23 février avec Claire Dujardin, avocate au Barreau de Toulouse.