• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Comment les zadistes tentent de mettre la pression sur un éventuel Sivens 2

Après l'évacuation des zadistes à Sivens / © E. Cayre / MaxPPP
Après l'évacuation des zadistes à Sivens / © E. Cayre / MaxPPP

A la veille de la prochaine réunion du projet de territoire, prévue lundi, les zadistes font leur réapparition et tentent de mettre la pression.

Par S. Duchampt

Un mail signé « les habitants d’ici » a été envoyé au cours de ces derniers jours, de façon répétée et individuelle, à des élus tarnais, au préfet du Tarn et à plusieurs journalistes et médias.

Un texte de Marc Laimé

Ce texte contre un nouveau projet de retenue à Sivens est repris directement d’une réflexion du journaliste et sociologue spécialiste de la question de l’eau, Marc Laimé.

Selon nos informations, derrière cette initiative se cache, entre autres, une vingtaine d’anciens opposants au premier projet de barrage, présents sur la Zone à défendre (ZAD) du Testet, et installés depuis dans le Tarn.

"Les habitants d'ici"

Leur signature n’est pas anodine. « Les habitants d’ici » constitue une réponse aux agriculteurs pro-Sivens qui avaient pointé du doigt la présence à Lisle-sur-Tarn de personnes « étrangères » à la région, désignées par le terme de « Péluts » (les chevelus ou les hippies), ne connaissant pas la réalité et les besoins du monde agricole.

Une nouvelle mobilisation ?

La question d’une nouvelle mobilisation des opposants à une retenue à Sivens est au coeur des interrogations. L’éventualité d’une occupation du site n’est pas écarté. Elle est même crainte par plusieurs acteurs de ce dossier.

Mais quelle pourrait être son ampleur ? « Etonnement, le sujet n’a pas été beaucoup abordé et relayé sur les réseaux traditionnels des zadistes. » constate un anti-Sivens.
 

Sur le même sujet

Occitanie : vers une pénurie de miel d'ici la fin de l'année ?

Les + Lus