Confinement : des épouvantails pour faire fuir la morosité et redonner le sourire aux habitants de Mézens dans le Tarn

L’idée est venue d’un évènement annulé, comme beaucoup d’autres en cette période de confinement de la population. À Mézens, petit village tarnais, proche de Saint-Sulpice et de Buzet, les fameuses « jardinades » de printemps se tiennent cette année… à domicile.
C’est la place de l’église qui aurait dû accueillir les « Jardinades Mézensoles 2020 ». Un évènement annuel dans ce petit village de 500 âmes qui n’a d’autre volonté que de faire se rencontrer les gens, le jardin n’étant qu’un prétexte printanier.

Un prétexte à se voir et faire la connaissance des nouveaux arrivants, tout en échangeant des graines, des plants et surtout beaucoup de conseils. 

explique Vincent un des organisateurs.

Coronavirus oblige, le confinement est strictement respecté dans le village. L’évènement est annulé, mais pas l’idée de redonner le sourire aux habitants. Le défi est lancé, « Restez chez vous, mais faites votre épouvantail et installez le devant votre porte ! »
 

En quelques jours petits et grands ont relevé ce défi.

L’épouvantail se présente ici comme un art populaire, ou chacun peut s’exprimer en créant un épouvantail original,

Ils sont réalisés pour la plupart avec des matériaux de récupération et surtout beaucoup d’imagination.
 


Une ambiance créative pour repousser l’ennui et le côté anxiogène de la situation de confinement, mais surtout pour « garder sa bonne humeur en se détachant du flux d’info triste et monotone qui s’impose à nous… »

Une démarche collective qui apporte beaucoup de positivité en cette période

une synergie s’est installée dans le village et le rire envahi de nouveau les rues et les habitations

confirme Séverine, une habitante enjouée par cette belle initiative.
 

Les premiers épouvantails sont apparus dès le 10 avril, on en compte aujourd’hui plus de 50 installés devant les portes des maisons, visibles de tous ceux qui sortent, dérogation en poche, pour prendre l’air.

Alors, Mézens deviendra-il le village des épouvantails, comme certains l’imagine déjà ?
À voir dès le déconfinement !
 
 Tous les épouvantails de Mézens...
à découvrir ici
ou sur la page Facebook du village
...en attendant le déconfinement !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : envie d'évasion santé société jardins nature sculpture culture art