Enquête dans le Tarn pour trouver qui a bien pu voler les drapeaux tricolores de la mairie de Rabastens le 14 juillet

3 drapeaux tricolores apposés sur la façade de la mairie de Rabastens dans le Tarn ont été dérobés le 14 juillet au matin. Le maire pense qu'il s'agit d'un vol. Il a déposé plainte.

Des drapeaux pavoisent de nouveau la façade de la mairie de Rabastens
Des drapeaux pavoisent de nouveau la façade de la mairie de Rabastens © Mairie de Rabastens
Ce n’est pas une mauvaise plaisanterie, le maire en est persuadé mais bien un vol qu'il considère comme inadmissible. Au matin du 14 juillet, à 5h, les drapeaux tricolores sont mis en place par un agent de la mairie.
Il s'agit de pavoiser la façade de la mairie pour la cérémonie du 14 juillet, comme d’habitude. Mais un peu plus tard dans la matinée, le maire et de élus constatent que les drapeaux ont disparu. C’est s’attaquer à un symbole de la République, ça n’est pas anodin de voler des drapeaux ! Le maire dépose plainte dès le lendemain, le 15 juillet.

Le maire, ancien général, touché par ce vol « pas anodin »

L’ancien général de gendarmerie et maire nouvellement élu à Rabastens, accepte mal le vol : "les drapeaux, ça a beaucoup de sens pour quelqu’un qui s’est engagé comme moi vis à vis de ses concitoyens toute sa carrière."
 

Est-ce un vol dirigé vers la nouvelle équipe qui vient de se mettre en place ou est-ce un geste stupide ?

 Nicolas Géraud, maire de Rabastens

Le maire se pose la question. Il sait aussi qu’il y a peu de chances que l’enquête aboutisse car "nous n’avons aucun élément".Les drapeaux ont été aussitôt remplacés pour pavoiser de nouveau la mairie.
Sur la page facebook de la ville, plusieurs habitants ont réagi, dénonçant les faits qu'ils qualifient de "honteux". Certains d’entre eux réclament la mise en place de caméras de surveillance  "ce qui n’est pas à l’ordre du jour" précise le maire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région occitanie politique fusion des régions réforme territoriale faits divers