Gaillac : la cohésion des gilets jaunes du Tarn en lumière au Festival des Lanternes jeudi soir

Dans le Tarn, les gilets jaunes ont opté pour une coordination des différents mouvements du département. Créé lundi 10 décembre, elle a été mise à l'épreuve et en lumière hier soir au festival des Lanternes de Gaillac. Ils étaient 200 à manifester pacifiquement, à l'appel de leurs portes-paroles. 

Les gilets jaunes du Tarn s'organisent. Lundi soir, ils ont opté pour une coordination des différents mouvements du département. Il y en a 15 dans le Tarn.

Leurs portes-Paroles proposent désormais des actions, en réfèrent à tous ceux qui sont à leurs côtés sur les points de filtrage avec deux mots d'ordres : être vus et rester pacifiques.  
La première de ces actions, avait lieu jeudi soir. Elle avait pour but de mettre à l'épreuve cette nouvelle organisation. 
C'est la ville de Gaillac et le festival des Lanternes qui ont été choisis. 200 gilets jaunes ont pris place devant l'entrée du festival une bonne partie de la soirée, sans interférer sur le déroulement de la manifestation.

De nombreuses villes du département étaient représentées dans la bonne humeur et sans violence.

Ce vendredi matin ils ont pris position sur le rond-point des Coquillous à Lavaur, devant les laboratoires Fabre. Ils y resteront une grande partie de la matinée.

Ce samedi, ils manifesteront à Albi, pacifiquement et de façon officielle. Ils ont déposé une demande en préfecture. Le rendez-vous est fixé en fin de matinée.