"J'ai demandé au préfet du Tarn d'interdire cette manifestation", le gouvernement n'autorise pas la nouvelle mobilisation contre l'autoroute A69, les opposants maintiennent l'appel à rassemblement

À une question du député du Tarn, Jean Terlier, à l'Assemblée nationale mardi 4 juin 2024, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin annonce avoir "demandé au préfet du Tarn d'interdire" la nouvelle manifestation contre le projet autoroutier Castres-Toulouse prévue pour le week-end du 8 et 9 juin.

Les organisateurs du "3e acte" baptisé "Roue libre" contre le chantier de l'autoroute A69 avaient clairement annoncé aux services de l'Etat leur souhait de "préparer la déclaration de manifestation" du 8 et 9 juin 2024. L'Etat a décidé de leur couper l'herbe sous le pied. 

Lors des questions au gouvernement, mardi 4 juin 2024, le député du Tarn, Jean Terlier, a demandé l'interdiction de cette mobilisation. "J'ai demandé au préfet du Tarn d'interdire cette manifestation" lui a répondu le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

La préfecture du Tarn s'est déjà préparée. Plusieurs arrêtés ont été pris le lundi 3 juin 2024 interdisant la possession de feux d'artifices, le transport de carburant et de matériaux de construction, la détention de bombes de peintures et le port d'armes. Les services de l'Etat explique cette décision en raison "de la radicalisation, depuis de nombreux mois, de l'opposition au chantier".

"Il y a une volonté manifeste des organisateurs de nous tromper pour permettre ou commetre la commission d'actes violents, affirme le préfet du Tarn, Michel Vilbois au micro de France 3 Occitanie. A la demande du ministre de l'Intérieur, j'ai décidé d'interdire toutes manifestations sur le parcours du tracé de l'autoroute pour la fin de semaine."

Un peu plus tôt dans la journée, le journal La Dépêche du Midi assurait qu'un "engin explosif factice" avait été découvert dans la mâtinée sur un chantier de l’A69 à Saix (Tarn).

Appel au rassemblement maintenu

Dans un communiqué de presse, Extinction Rebellion Toulouse, les Soulèvements de la terre, La Voie Est Libre, la ZadA69 appellent "tou.tes les opposant.es à l'A69 à ne pas renoncer à leur droit de manifester, à se préparer à se rassembler tout au long du week-end."

"Par une telle interdiction, le gouvernement porte une atteinte absolument inacceptable à un mouvement de contestation massif et populaire" estime les opposants au projet. 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité