Mois sans tabac : l'expérience d'Eric à Albi

Un mois sans tabac mais avec des ateliers et de la sophrologie. 15 000 fumeurs ont tenté l'aventure en Occitanie cette année, et nous avons suivi l'un d'entre eux, semaine après semaine.

Par Karine Pellat

Qu'ils veuillent arrêter de fumer pour des raisons de santé, pour des raisons financières ou par dégoût, ils ont choisi de le faire ensemble. Et les réunions auxquelles ils participent, avec des tabacologues, sont un premier facteur de réussite.


Le dialogue avant tout


Un peu de sophrologie et beaucoup de dialogue, voilà la recette. Ils échangent sur les petites galères et les gros tracas : problème de sommeil, prise de poids, pose de patch. Chaque candidat à l'arrêt se livre sans tabou.

L'expérience d'eric


Eric fume une quinzaine de cigarettes par jour. Et ce mois sans tabac le motive plus que jamais.
Après 20 jours d'accompagnement, il s'impose des séances de marche intensive pour penser à autre chose. Le tabac est toujours là, mais il ne fume plus que 4 cigarettes par jour.


Un reportage de Nicolas Bonduelle, Matthieu Chouvellon et Véronique Galy :


Un mois sans tabac pour un groupe de tarnais

 

Sur le même sujet

Météo de ce mercredi en Occitanie : soleil généreux

Près de chez vous

Les + Lus