Présidentielle : le FN ne confirme pas sa poussée dans le Tarn

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Martin

Marine Le Pen était en tête, au soir du premier tour de l'élection présidentielle, dans le Tarn. Mais la patrie de Jaurès n'a pas validé cette avance et a finalement élu Emmanuel Macron à 63,61 % des voix. 

63,61 % des voix : le Tarn a finalement choisi Emmanuel Macron.

Certes, le candidat d'En marche ! y recueille un moins bon score qu'au niveau national mais il a tout de même renversé la tendance puisque Marine Le Pen était arrivée première, dimanche 23 avril, d'une courte tête.

L'ancien ministre de l'économie de François Hollande arrive en tête dans toutes les principales villes du département (Albi, Castres, Lavaur, Gaillac mais aussi Carmaux et Graulhet, deux communes dans lesquelles le Front National a parfois réalisé de très bons scores). 

L'abstention, quant à elle, progresse dans le département du Tarn. Elle est de 21,39 % au second tour, contre 17,37 % au premier. Le nombre d'abstentionnistes est beaucoup plus important qu'en 2012, lors de la précédente élection présidentielle (14,71 % au second tour en 2012, contre 21,39 % donc ce dimanche 7 mai 2017. 

Les votes blancs sont également en augmentation : 5,94 % d'électeurs tarnais avaient voté blanc au second tour en 2012, contre 7,12 % au second tour de l'élection présidentielle 2017. 

Territoire politique contrasté, le Tarn vote de plus en plus pour le Front National. Au premier tour, les électeurs tarnais ont placé Marine Le Pen en tête avec plus de 22 %, suivie de très près par Emmanuel Macron (22,14 %). Jean-Luc Mélenchon est arrivé en troisième position, avec 20,57 %.

Rappel des résultats du premier tour dans le Tarn :