Tarn : les "amis" du circuit d'Albi manifestent leur colère, après l'annulation du Grand Prix camions

Le 8 septembre dernier, la préfecture du Tarn prenait un arrêté interdisant la tenue du Grand Prix camions sur le circuit d'Albi, dix jours avant l'évènement. Et ce, pour une question de nuisances sonores. Pour protester contre cette décision, une manifestation a eu lieu, ce samedi matin, à Albi.

Un cortège de voitures parti du circuit a rallié la préfecture du Tarn.
Un cortège de voitures parti du circuit a rallié la préfecture du Tarn. © Sylvain Duchampt/FTV
Un long cortège de voitures et de motos, partis du circuit et klaxons en renfort, a donc rallié la préfecture du Tarn, ce samedi 19 septembre. 
C'est précisément le jour où devait avoir lieu la cinquième édition du Grand Prix camions au circuit d'Albi. Mais le 8 septembre, un arrêté préfectoral interdisait la tenue de cette manifestation, au motif que " l’absence de dispositifs ou mesures permettant de garantir, dans l’environnement du circuit, le respect de la tranquillité publique et notamment le respect des niveaux maximum d’émergences sonores".
© Sylvain Duchampt/FTV

Le circuit d'Albi, un des plus anciens de France 

La décision, appréciée évidemment des riverains en conflit avec le circuit, a provoqué un tollé chez les partisans des sports mécaniques. Le circuit d'Albi fait partie du patrimoine de la ville, assurent-ils, le priver d'un tel évènement est un coup dur porté à la structure. Le Grand Prix camions est la plus importante manifestation de l'année, et selon ses défenseurs, la seule qui soit rentable pour la société gestionnaire.

L'association de soutien au circuit d'Albi a donc décidé de manifester sa désapprobation, ce samedi. Sur sa page Facebook, elle a appelé à un large rassemblement, ironisant sur la coïncidence de la date.Le circuit d'Albi, en effet, a 80 ans. Mais depuis sa construction, la ville l'a rattrapé et s'est développée tout autour. D'où la montée de tensions entre le circuit et certains riverains, excédés par les nuisances sonores.

Ces nuisances, et le conflit qu'il engendre, seront d'ailleurs examinés par la justice, à la fin du mois d'octobre.  Voir les images de la manifestation, tournées par Sylvain Duchampt, de France 3 Occitanie :
Tarn : les "amis" du circuit d'Albi manifestent leur colère
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social automobile environnement