Tarn : un vaste réseau de trafic de drogues démantelé et six kg de cocaïne saisis par les gendarmes

Après une enquête longue de six mois, les gendarmes du Tarn ont démantelé un vaste réseau de trafic de cocaïne à Albi : six kilos de cocaïne ont été saisis pour une valeur de 700.000 euros. Au moins cinq personnes ont été placées en détention provisoire.

Les gendarmes du Tarn ont démantelé un vaste réseau de trafic de cocaïne. Six kg ont été saisis pour une valeur de 700.000 euros.
Les gendarmes du Tarn ont démantelé un vaste réseau de trafic de cocaïne. Six kg ont été saisis pour une valeur de 700.000 euros. © VALERY HACHE / AFP

C'est une prise record pour les gendarmes du Tarn. Six kilogrammes de cocaïne d'une valeur marchande de 700.000 euros ont été saisis. 50.000 euros en liquide ont également été confisqués.

"C’est un coup relativement significatif porté au trafic de stupéfiants, au trafic de cocaïne dans le département du Tarn. Un coup significatif parce qu’un certain nombre de personnes sont aujourd’hui en détention provisoire", indique le colonel Nicolas Ledet, commandant du groupement de gendarmerie du Tarn. 

Les militaires de la compagnie d'Albi et de la brigade de recherches ont enquêté six mois avant de réussir à démantelé ce vaste réseau de trafic de stupéfiants. L'opération  d'interpellation a mobilisé plus de 70 militaires de la gendarmerie du Tarn et de l'agglomération de Toulouse. 

C'est une saisie record pour le Tarn. Les militaires de la gendarmerie qui ont travaillé sur cette affaire se sont longuement investis. Leur investissement et leur engagement ont été récompensés par une belle réussite.

Colonel Nicolas Ledet - Commandant du groupement de gendarmerie du Tarn

Selon les informations de nos confrères de La Dépêche du Midi, les gendarmes du Tarn auraient été alertés d'un possible trafic de drogue dans le nord du département. Plusieurs cibles auraient été rapidement identifiées et une surveillance mise en place pendant plus de six mois. Le 20 mai dernier, un important dispositif est installé pour interpeller près de Toulouse une voiture venue d'Espagne, qui devait transporter plusieurs kilos de cocaïne.

"Pour organiser un tel trafic de cette ampleur, selon des procédés bien particuliers de discrétion, il s’agit de délinquants chevronnés, d’un système organisé très complexe et aguerri qui a été mis au jour et démantelé par la gendarmerie du Tarn", explique le Colonel Nicolas Ledet.

Grosse prise également pour les policiers d'Albi

Dans le cadre d'une autre affaire, les policiers d'Albi ont saisi une quantité importante de cannabis. "Il y a avait 17 kg de résine de cannabis 2,5 kg d’herbe, 400 g de cocaïne. Il y avait également une très grosse somme d’argent : 68.000 euros, une arme de poing et cinq grenades lacrymogène", déclare le commandant Jean-Pierre Benoit, adjoint au chef de circonscription d'Albi.

Vendredi 4 juin, les policiers albigeois sont alertés de la disparition d'une personne. Les équipes se rendent donc au domicile du disparu. 

En arrivant à son domicile, les équipes ont pu constater que la personne recherchée n’était pas là. Mais à la place, il y avait d'autres individus à l’intérieur. Une forte odeur de cannabis se dégageait de l’appartement. Il y avait non seulement des stupéfiants mais également une arme. Nous avons donc procédé à l’interpellation des personnes sur place.

Commandant Jean-Pierre Benoit - Adjoint au chef de circonscription d’Albi

Malgré que l'intervention ait été imprévue, le commandant a félicité les huit fonctionnaires. "C’est une saisie très, très importante, grâce à une connaissance du terrain. On arrive rarement à avoir ce genre de volume de produits", conclut-il. 

Entre temps, la personne recherchée a été retrouvée dans une autre région de France. 

Selon le colonel Nicolas Ledet, commandant du groupement de gendarmerie du Tarn, ces saisies vont "assécher le marché en privant les délinquants de cette possibilité d’enrichissement mais aussi priver un certain nombre de consommateurs qui auraient pu bénéficier et continuer à s’adonner à cette pratique".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société drogue faits divers police sécurité