Trois ans après l'abandon du projet de barrage de Sivens, la difficile réconciliation des riverains

Sur le site de Sivens (81), la nature reprend ses droits. / © Xavier Marchand / France 3 Tarn
Sur le site de Sivens (81), la nature reprend ses droits. / © Xavier Marchand / France 3 Tarn

A Sivens, la récente évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ravive bien des souvenirs... Trois ans après l'abandon du projet de ce barrage tarnais, les plaies restent vives. Le conflit a laissé des traces indélébiles entre les riverains. 

Par LB

Il y a une énorme rancoeur et on peut faire ce qu'on veut, ça ne reviendra jamais" Lucien et Giselle Lacoste, riverains de Sivens


Lucien et Giselle Lacoste, agriculteurs aujourd'hui à la retraite étaient contre le projet de retenue d'eau de Sivens. Une opposition qu'ils paient encore trois ans après son abandon, quand ils croisent leurs voisins partisans du projet : "on se croisera mais on ne se connaît pas". 
De son côté, Nathalie Collin-Maurel, riveraine elle aussi, dit redouter le retour des zadistes, alors que l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ravive de mauvais souvenirs. 

Trois ans après, la fin du conflit tarnais, la nature commence à reprendre ses droits sur le site. Mais l'apaisement sera plus long à trouver entre les habitants. Même si un nouveau projet de territoire doit permettre de trouver une conciliation sur la gestion de l'eau de ce bassin versant du Tescou. Cécile Fréchinos et Xavier Marchand sont allés à leur rencontre :

 

Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus