VIDÉO. Autoroute A69 : des engins en feu sur le chantier, plus de 200 incidents ont déjà été enregistrés

De nouvelles dégradations ont été commises sur le chantier de l'autoroute A69 qui doit relier Castres à Toulouse. Des images d'engins en feu ont été publiées sur les réseaux sociaux, dans la nuit de ce mardi à mercredi 17 avril 2024.

Des dégradations ont été commises dans la nuit de ce mardi à mercredi 17 avril 2024 sur le chantier de l'autoroute A69. Les images de plusieurs engins en proie aux flammes ont été diffusées, ce mercredi 17 avril 2024, sur une page Facebook de revendications en faveur du désenclavement du Tarn sud.

La société Atosca, concessionnaire de l'autoroute, nous a confirmé la réalité de ces nouvelles dégradations sur le chantier de l'A69. Selon nos informations, quatre engins ont été incendiés.

"Trois pelles à chenilles et un compacteur ont été complètement détruits", a indiqué Atosca à l'AFP. La société fait également état de l'irruption d'une trentaine de personnes encagoulées sur le site dont le gardien a été menacé afin de l'empêcher d'intervenir.

Incidents en série

Ce n'est pas le premier incident sur le chantier de l'autoroute A69. Jeudi 14 mars, le concessionnaire Atosca avait déploré l'agression physique de l'un de ses employés, un chauffeur de balayeuse. Plainte avait été déposée. Une parmi tant d'autres.

Lors d'une conférence de presse, au lendemain de cette agression, le directeur général d'Atosca, Martial Gerlinger, avait évoqué 200 dégradations en tout genre : "insultes, parfois racistes, et menaces envers le personnel, "caillassages sur des véhicules en mouvement" ainsi que "des cocktails Molotov, des pneus crevés ou des tags "crève assassin".  Quatre-vingts plaintes avaient déjà été déposées par la société autoroutière à la mi-mars.