Régionales 2021 en Occitanie : Yannick Jauzion l'atout tarnais de Carole Delga

L'ancien international de rugby rejoint la liste "Occitanie en Commun". Celui que la présidente de Région sortante annonçait comme "une personnalité tarnaise incontournable" explique son engagement auprès de Carole Delga.

Yannick Jauzion ce matin à Albi aux côtés de Carole Delga - 4 mai 2021.
Yannick Jauzion ce matin à Albi aux côtés de Carole Delga - 4 mai 2021. © Robin Doreau/F3 Occitanie

L'ancien international de rugby et désormais impliqué dans le milieu agricole en tant que président de la société France Ginseng s'engage donc aux côtés de la socialiste Carole Delga en campagne pour sa réélection à la tête de la région Occitanie. "Il sera en position éligible" annonce la présidente sortante.

Le natif de Castres n'a effectivement pas l'habitude de faire partie des remplaçants. Trois fois champion de France et d'Europe au Stade Toulousain, l'ancien trois-quarts centre a mis un terme à sa carrière en 2013. Pensait-il pour autant à une reconversion en politique ?

Je n'ai jamais eu l'ambition de m'impliquer dans un parti politique

Yannick Jauzion, colistier "Occitanie en Commun"

"Je n'ai jamais eu l'ambition de m'impliquer dans les partis politiques" reconnaît Yannick Jauzion qui souhaite surtout "faire profiter de son expérience tant sur le plan sportif qu'agricole". Et de rappeler qu'après être sorti du lycée de la Borde Basse à Castres, il a intégré l'Ecole d'Ingénieur de Purpan qui lui a apporté "une certaine ouverture d'esprit".

De son côté, Carole Delga explique l'avoir rencontré via son activité de président de la société France Ginseng. "Nous avons été les premiers à cultiver cette plante en Europe via notre structure les Jardins d'Occitanie" rappelle la nouvelle recrue. Un mode agricole qu'il connaît bien aussi grâce à ses parents qui ont une exploitation à Vénès entre Castres et Albi.

Quand on est conseiller régional, on se doit d'être généraliste

Carole Delga, tête de liste "Occitanie en Commun"

Alors à quel poste jouera l'ancien rugbyman dans l'hémicycle s'il est élu ? "Quand on est conseiller régional, on se doit d'être généraliste", rappelle la présidente sortante. Et à ceux qui lui disent qu'il faut parfois, en politique comme en rugby, aller à l'affrontement, Yannick Jauzion répond en souriant : "Notre présidente Carole Delga est là pour plaquer si besoin".

Et l'ancien stadiste d'enfoncer le clou sur les valeurs que lui ont apporté le rugby, son club mais aussi Guy Novès. Son ancien entraîneur dont il affrontera le fils, Vincent Terrail-Novès, tête de liste Divers-LREM. "Je ne connais pas toute la famille" répond-il là encore en souriant.

Objectif société civile

Avec ce nouveau recrutement, Carole Delga poursuit son objectif d'aligner des candidats "société civile" emblématiques pour chaque département de la région.
En avril, elle avait ainsi annoncé que le chef du SAMU toulousain, Vincent Bounes serait le numéro deux de sa liste. Avant lui, c'était Christine Sahuet, présidente de la chambre des métiers et de l'artisanat de l'Aveyron qui avait intégré "Occitanie en Commun".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections parti socialiste