Le barrage de Sivens, “un scandale écologique” selon Cécile Duflot

Cécile Duflot / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Cécile Duflot / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

"Un scandale écologique" c'est en ces termes que Cécile Duflot définit le projet du barrage de Sivens dans le Tarn. La députée écologiste et ancienne secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts était en visite sur le site ce lundi, accompagnée d'un autre député écologiste : Noël Mamère.

Par Laurence Boffet

Les députés écologistes Cécile Duflot et Noël Mamère se sont rendus ce lundi après-midi sur le site du Testet dans le Tarn. Les élus d'Europe Ecologie Les verts (EELV) sont venus apporter leur soutien aux opposants au projet de barrage de Sivens, alors que les travaux de déboisement se poursuivent sur le site.
Les travaux de déboisement se poursuivent sur la zone du Testet, dans le Tarn. / © Christophe Chassaigne / France 3 Tarn
Les travaux de déboisement se poursuivent sur la zone du Testet, dans le Tarn. / © Christophe Chassaigne / France 3 Tarn
L'occasion pour Cécile Duflot de dénoncer le projet, notamment sur son compte twitter :



Cécile Duflot et Noël Mamère ont rappelé aujourd'hui que pour eux, ce projet est une dépense inutile. Ils ont également réclamé que le rapport sur la zone humide du Testet remis à la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, soit rendu public. Avant de se rendre à Albi pour rencontrer le Préfet du Tarn.

Voyez la prise de position de Cécile Duflot et de Noël Mamère sur le projet de barrage :

Sivens : soutiens Duflot et Mamère



Voyez la prise de position de Cécile Duflot sur le projet de barrage :

Implanté sur la commune de Lisle-sur-Tarn, le barrage de Sivens prévoit de créer une retenue d'eau pour maintenir le niveau d'eau de la rivière Tescou, à sec l'été  et sécuriser les prélèvements des agriculteurs pour leurs cultures. Porté par le Conseil Général du Tarn, il doit s'étendre sur 30 hectares dont 13 de zones humides protégées qui seront détruites. Depuis le début, ce projet de barrage rencontre une opposition farouche. plusieurs associations se sont mobilisées contre ce projet jugé dévastateur pour la biodiversité et les quelques 94 espèces animales protégées répertoriées sur la zone humide du Testet. Regroupées au sein du Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet, elles ont multiplié les recours en justice pour tenter d'enrayer le projet et contestent aussi bien l'étude du projet que son coût, son impact environnemental et les compensations prévues. Malgré les occupations de parcelles et les affrontements avec les forces de l'ordre, les travaux d'aménagement du site se poursuivent et le déboisement est déjà bien entamé.

Retrouvez ici tous nos articles sur le barrage de Sivens

Sur le même sujet

Les + Lus