Tarn : découvrez les cazalous, des biscuits apéritifs à base d’ail rose de Lautrec

Depuis une boulangerie de Castres où elle travaille à temps partiel, une jeune Tarnaise confectionne des cazalous. Ces biscuits apéritifs à base d’ail rose de Lautrec font un carton dans le Tarn.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ce sont de petits biscuits apéritif carrés, fondants en bouche, réalisés à partir de crème d’ail rose de Lautrec. Ils ont été inventés par Anna Bunichon, 28 ans, pâtissière passionnée de gâteaux et de produits locaux. Arrivée dans le Tarn il y a 4 ans, elle a rapidement eu l’idée d’utiliser le produit phare de Lautrec pour créer un biscuit apéritif.

J’ai découvert l’ail rose de Lautrec en arrivant ici, je n’en avais jamais goûté avant. Ça m’a donné envie de m’en servir pour créer les cazalous : une pâte entre le feuilletage et le sablé, à base de crème d’ail rose, avec un petit peu d’emmental, qui donne un biscuit très aéré.

Anna Bunichon, artisane pâtissière

Pour se fournir en ail rose de Lautrec, Anna se rend tous les six mois chez Yannick Garibal, producteur à Jonquières (81). « Pour moi, tous les débouchés de l'ail rose sont intéressants, précise le producteur, mais travailler avec des personnes qui font vivre l’économie locale, c’est encore mieux. Le produit est transformé et sublimé par Anna, c’est très bon. »

Des gâteaux grâce à une coopérative 

Anna vient de l’Aveyron, et si elle est venue s’installer dans le Tarn, c’est pour bénéficier de l’aide de Regate, la coopérative d’entrepreneurs de Castres, qui l’accompagne depuis près de 4 ans dans sa démarche. Cette coopérative lui permet d’être à la fois entrepreneuse, tout en bénéficiant du statut de salarié en CDI de Regate.

À travers ce modèle, Anna a créé son entreprise appelée "Cocas", gâteaux en Occitan. Elle ne possède pas encore son propre lieu de production mais confectionne ses gâteaux dans une boulangerie de Castres, ou elle travaille à temps partiel. « J’ai préféré commencer petit et m’adapter progressivement. L’idée, c’était surtout de développer le réseau local, c’est ce qui est vraiment important pour moi », explique la jeune femme.

Une dizaine de points de vente dans le Tarn

Diplômée d’un CAP de pâtisserie, Anna Bunichon confectionne tout un tas de biscuits salés et sucrés, aux côtés de ses cazalous. En plus des marchés, ses gourmandises sont mises en vente dans une dizaine de commerces tarnais, principalement des cavistes et des épiceries.

Les cazalous sont pile dans la démarche de notre épicerie qui vend des produits locaux en vrac, et en plus, ça marche super bien. Ça fait partie des produits qui se vendent le mieux de la boutique, et c’est même ma meilleure vente concernant les biscuits apéritifs.

Marion Lastinières : gérante d’une épicerie de vente en vrac


Des débuts prometteurs pour Anna, qui compte ouvrir son propre atelier à la fin de l’année.