Tarn : les vendanges n'ont pas commencé partout

© Sylvain Duchampt
© Sylvain Duchampt

Le printemps humide a retardé la floraison. Dans les vignobles Tarnais, la récolte des grappes est tardive. A certains endroits il faudra encore attendre pour récolter le raisin pour les vins d'appelation. Mais bientôt, les saisonniers vont affluer dans le département.

Par Anissa Harraou

La récolte s'annonce un peu tardive et le gros de la production est attendu pour la troisième semaine de septembre. Les parcelles les plus précoces commencent déjà à être récoltées. Le raisin a été touché par le mildiou, une maladie qui attaque les grappes. Malgré les orages de grêle en avril, le département du Tarn s'en sort plutôt bien. Les vendangeurs espèrent tout de même ramasser entre 12 et 15 000 tonnes de raisin. 


Une source d'emplois saisonniers 

Retraités, étudiants, salariés, demandeurs d’emploi, du Tarn ou d’autres départements voire d’autres pays, l’activité saisonnière dans les vignes n’est pas restreinte, bien que souvent mécanisée. Les débuts sont prévus cette année entre la mi-septembre et la fin du mois pour les crémants, deux semaines après pour les autres cépages.


Une bonne ambiance, des rencontres comme nulle part ailleurs…

Faire les vendanges, c’est aussi faire des rencontres. Ce qui attire, c’est la bonne ambiance, car il s'agit d'un travail pénible qui demande une certaine condition physique.

Un sujet de Sylvain Duchampt : 
les vendanges tardives dans le Tarn

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus