Tarn : symbole de l'occupation de Sivens par les zadistes, la “métairie neuve” sera rapidement détruite

INFO FRANCE 3 - Le conseil municipal de Lisle-sur-Tarn doit voter prochainement la modification du plan local d'urbanisme permettant la destruction rapide du seul bâtiment du site du futur barrage. Histoire d'éviter toute tentative de nouvelle occupation. 

Par Fabrice Valery

Prévu initialement ce mardi 14 avril, le conseil municipal de Lisle-sur-Tarn (Tarn) a été repoussé d'une semaine. Au programme, une délibération portant sur la modification du plan local d'urbanisme (PLU) permettant d'accélérer la destruction prévue de la "métairie neuve", un ancien bâtiment agricole qui a été pendant des mois le symbole de l'occupation du site du futur barrage par les zadistes.

L'information a été révélée par le journaliste de France 3 Tarn Sylvain Duchampt : 

La parcelle où est située la métairie neuve est la propriété du Conseil départemental du Tarn, présidé par le socialiste Thierry Carcenac qui a été réélu en mars dernier. Après l'évacuation des zadistes, le bâtiment classé "remarquable" a été inspecté par le service des bâtiments de France. En raison de son état, la bâtisse n'a plus rien de remarquable et c'est la préfecture du Tarn qui a demandé au conseil départemental de procéder à sa destruction par mesure de sécurité.

Le département, maître d'ouvrage du futur barrage, attend donc une modification rapide du PLU de la commune pour pouvoir ordonner la destruction du bâtiment.

La "métairie neuve" est le seul bâti du secteur près du projet de barrage. En le détruisant rapidement, les élus veulent effacer ainsi les dernières traces de la "zone à défendre" (ZAD). Ils se prémunissent également contre toute tentative de nouvelle occupation : un bâtiment occupé c'est l'assurance de nouvelles longues et incertaines procédures d'expulsion.

Le site a été totalement évacué par les forces de l'ordre le 6 mars dernier, quelques heures seulement après le vote du conseil départemental (ex-général) du Tarn qui s'était prononcé à une très forte majorité pour une projet de barrage réduit, mais dans des proportions toujours inconnues. 

Vidéo : le reportage de Sylvain Duchamp et Emmanuel Fillon
Projet destruction "Métairie neuve"


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus