• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un an après la disparition d'Amandine, 350 personnes pour ne pas l'oublier

Une marche pour l'espoir, pour retrouver Amandine / © M. Brisse / France 3
Une marche pour l'espoir, pour retrouver Amandine / © M. Brisse / France 3

350 personnes se sont rassemblées mercredi soir à Roquecourbe (Tarn), un an jour pour jour après la disparition toujours mystérieuse d'Amandine Estrabaud. L'homme placé en garde à vue la veille a été libéré. 

Par Fabrice Valery

C'est toujours l'angoisse et l'incertitude à Roquecourbe, dans le Tarn, un an jour pour jour après la disparition d'Amandine Estrabaud. Mercredi soir, 350 personnes se sont réunies, en présence de sa famille, pour planter un arbre de l'espoir et montrer leur mobilisation pour retrouver la disparue.

Un ruban vert, en signe d'espoir, les 350 personnes ont marché dans la commune avant d'aller planter un tulipier, symbole de vie et de dévoiler une plaque avec une photo d'Amandine et ce texte : l'arbre de l'espoir pour Amandine disparue depuis le 18 juin 2013".
 / © M. Brisse / France 3
/ © M. Brisse / France 3
Depuis ce jour-là, la jeune femme de 32 ans n'a plus été vue : sans aucun signe de vie, sans explication de cette disparition, la famille vit dans l'angoisse. Pendant ce temps les gendarmes travaillent : mardi matin, un homme avait été placé en garde à vue. Mais il a été libéré mercredi en milieu de journée, sans charge retenue. 

EN VIDEO / Le reportage de France 3 Tarn 
Marche pour Amandine

Sur le même sujet

Le point sur l'incendie de Banyuls à la mi-journée

Les + Lus