Tempête Barbara : une rafale à 212 km/h au Pic du Midi, de nombreux arbres tombés et des lignes électriques coupées

Depuis mardi soir la tempête Barbara frappe de plein fouet l'Occitanie. Dans la nuit on a enregistré une rafale record à 212 km/h au Pic du Midi. De nombreux arbres sont tombés, certains sur des lignes électriques, mais malgré les nombreuses interventions des pompiers il n'y a pas de dégâts humains.

Tempête de 2009 à Toulouse
Tempête de 2009 à Toulouse © FREDERIC CHARMEUX/ MaxPPP
L'alerte de vigilance de niveau orange émise par Météo France sur les cinq des départements de l'Occitanie ( Hautes-Pyrénées, Ariège, Haute-Garonne, Tarn et Aveyron) a débuté ce mardi à 20h. Mais les rafales de vent sévissaient déjà depuis le début de la journée, avec une amplification au fil des heures. Le vent venu d'Espagne s'engouffre dans les vallées des Pyrénées, mais c'est sur les sommets que les rafales les plus fortes ont été enregistrées : 212 km/h dans la nuit au Pic du Midi.

Premiers arbres tombés

Ce mardi après-midi, un arbre est tombé au jardin des plantes de Toulouse. Celui-ci avait été fermé comme tous les autres parcs de la ville par mesure de précaution. Même scénario à Bagnères-de-Luchon. Un arbre s'est couché au sol suite à une rafale de vent sur les allées d'Etigny. Comme on peut le voir sur la vidéo postée par Météo Pyrénées.

Le trafic SNCF perturbé

Autre communication du côté du réseau ferroviaire: la tempête Barbara a eu des conséquences sur la circulation des trains. Pluieurs lignes de chemin de fer ont dû être stoppées.

Perturbations sur le toulousain consécutives à des vents violents, notamment entre #Toulouse et #Mazamet où le trafic ferroviaire est interrompu.

Trafic SNCF

Des bus de substitutions ont été mis en place pour transporter les voyageurs.

Deux trajets sont impactés à 20h ce mardi soir.
La ligne Toulouse Mazamet et la ligne Ax-les-Thermes - Latour-de-Carol.

Le paroxysme de la tempête dans la nuit

C'est dans le milieu de cette nuit de mardi à mercredi que le vent a soufflé le plus fort.
Météo-France a relevé dans les Pyrénées-Atlantiques des pointes à 216 km/h à Iraty, 121 km/h à Bustince, 100 km/h à Pau, 131 km/h
à Socoa, et 85 km/h à Aicirits. Dans les Hautes-Pyrénées, outre la rafale record de 212 km/h au Pic du Midi, on a enregistré 160 km/h à Loudenvielle, 93 km/h à Bazus-Aure, 96 km/h à Vic-en-Bigorre, 94 km/h à Campistrous, et 93 km/h à Tarbes.
Enfin sur l'est de la chaîne : 139 km/h à Luchon (31) et 112 km/h à Aston (09). Dans le domaine de l'autan, on a relevé pour les plus fortes valeurs : 126 km/h à Alpuech, 120 km/h à Ségur, 106 km/h à Rodez, 108 km/h à Villefranche-de-Rouergue (12) et Castres-Mazamet (81), 112 km/h à Tanus (81) et Saint-Félix-Lauragais et 111 km/h à
Toulouse-Blagnac (31).

Des milliers de foyers privés de courant

Un certain nombre d'arbres sont tombés sur des lignes électriques :Les pompiers ont effectué une centaine d'interventions en Haute-Garonne, une vingtaine dans le Tarn, 26 en Tarn-et-Garonne, essentiellement sur le sud du département et une dizaine en Ariège.

Des arbres couchés par la tempête

En Hautes-Pyrénées ils n'ont pas constaté de dégâts majeurs, mais ont dû pratiquer 4 interventions pour feux de végétation à cause de chutes d’arbres sur les lignes électriques.
Il y a eu également beaucoup d’arbres couchés sur la voie publique sur le plateau de Lannemezan et dans les baronnies mais pas de dégâts matériels.

Accalmie progressive d'abord en montagne

L'évolution prévue sur les Pyrénées c'est une tendance à la baisse dans les vallées et en plaine après le pic d'intensité de ce milieu de nuit.
On prévoit encore en ce début de matinée sur les sommets des rafales de 160 à 200 km/h, 110 à 130 km/h en moyenne montagne, 80 à 110 km/h dans les vallées exposées au pied des Pyrénées et sur le littoral basque et des rafales jusqu'à 90 km/h en plaine, notamment sur la moitié ouest.

Ensuite en plaine

Dans le domaine de l'autan : le vent se maintient entre 80 et 90 km/h, avec des pointes pouvant atteindre encore ponctuellement 100 à 110 km/h sur les zones habituellement exposées (nord du Lauragais, Montagne Noire, domaine Castrais, Ségala, Lévézou, Aubrac). Il avoisine les 90 km/h sur la région toulousaine.
La bonne nouvelle c'est que le vent devrait faiblir sensiblement au fur et à mesure de cette matinée de mercredi, plus tardivement sur l'est de la chaîne des Pyrénées. 
Une évolution que l'on peut suivre en temps réel sur l'animation ci-dessous.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo vent violent pic du midi montagne