Toulouse plages 2015 : rien de nouveau (ou presque) sous le soleil

© MaxPPP
© MaxPPP

Créée en juillet 2003, l'édition Toulouse plages se poursuit cet été. Ouverture des festivités le 5 juillet 2015.

Par Florie Castaingts

Trois lieux et trois dates à retenir pour cette nouvelle édition de Toulouse plages 2015. Une formule qui diffère peu de celle des années précédentes, si ce n'est, on l'espère, en ce qui concerne la météo.

Ouvert dès ce dimanche 5 juillet, le site propose des transats sur lesquels se prélasser, installés sur la terrasse sur la Garonne. Cet espace sera disponible jusqu'au 30 août.

  • Le quai de l'exil républicain espagnol
A partir du 14 juillet (après-midi), puis de 11h00 à minuit, les Toulousains tenteront de ne pas rentrer bredouille de leur initiation à la pêche à bord d'un chalutier. Ceux qui préfèrent les airs, pourront profiter de la Grande Roue (attraction payante 4 euros pour adultes et 3 euros pour les enfants de moins de 12 ans). Ces animations sont proposées jusqu'au 6 septembre.

Grande Roue installée lors des éditions Toulouse plages / © MaxPPP
Grande Roue installée lors des éditions Toulouse plages / © MaxPPP


  • La prairie des filtres
Le coeur des festivités ne sera accessible qu'à partir du 19 août jusqu'au 30 août. Il y aura comme à l'accoutumée des jeux d'eau, des rencontres sportives, des coins lectures et des jeux de société mis à disposition. De quoi occuper les enfants pendant l'été. Mais les personnes âgées ne seront pas en reste, des séance de gym douce et de yoga leur seront proposées. Petite nouveauté cette année, une animation d'accro-branche pour les enfants.

La municipalité dépensera en tout et pour tout 780 000 euros, en se félicitant de faire une économie de près de 100 000 euros cette année par rapport à 2014. Après avoir raccourci d'une semaine l'édition en 2014 en raison du manque d'affluence la dernière semaine d'août, la municipalité fait machine arrière cette année quant à la prairie des filtres. 

De quoi consoler (peut-être) les Toulousains, qui, ne pourront pas profiter de la moitié des piscines de la ville

Voir le programme de Toulouse plages 2015 en détail :




Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus