Trois départements des Pyrénées placés en vigilance orange avalanches

© MAXPPP - Laurent Dard
© MAXPPP - Laurent Dard

La Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, l'Ariège en Occitanie et les Pyrénées-Atlantiques en Nouvelle Aquitaine ont été placés jusqu'à mercredi matin en alerte orange pour les risques liés aux avalanches. Météo France prévoit des cumuls de neige fraîche de 80 à 1m au-dessus de 1800m d'altitude.

Par Emmanuelle Gayet

Il est déjà tombé depuis dimanche 30 à 40 vers 1800m et localement 60 cm de neige sur les piémonts du Pays-Basque à l'Aure-Louron. Cette neige s'est humidifiée ce lundi jusqu'à 2000 m, ce qui a déjà provoqué des avalanches de neige humide. Trois skieurs ont trouvé la morts ensevelis sur une partie hors-piste du domaine de la station de Cauterets, jeudi 15 février.
Le phénomène de purge devrait durer au moins jusqu'à mercredi matin, ce qui conduit Météo France à publier une alerte vigilance.

Le niveau de risque de déclenchement naturel de coulées ou d'avalanche passe au stade "fort" (4 sur les 5 niveaux de risque) voire très fort en fonction des secteurs

Sont concernés :  Aspe-Ossau, Haute-Bigorre, Aure-Louron. Où la situation pourra évoluer vers le niveau maximum (5 sur l'échelle de risques)
Sur le Luchonnais, Couserans, Orlu-St-Barthélémy, Haute-Ariège, le phénomène est qualifié de fort (niveau 4).

Des chutes de neige qui ont débuté dimanche doivent se poursuivre sur l'ensemble de la chaîne des Pyrénées jusqu'à mercredi matin avec une limite pluie-neige qui se situera le plus souvent autour de 1500 m.


Jusqu'à 1m de neige sur l'ouest du massif

Sur l'ouest de la chaîne vers 1800 m, on attend mardi matin 30 à 40 cm et localement 60 cm de neige supplémentaire et encore 15 à 20 cm en journée de mardi. L'épaisseur de neige fraîche au-dessus de 2000 m pourra atteindre localement 1 mètre dès mardi matin et dépasser cette valeur en journée, notamment avec le renforcement du vent qui favorisera des accumulations locales.

Du Luchonnais à l'Ariège, les cumuls de neige seront moindre.  On attend mardi matin 20 cm supplémentaire puis 50 cm dans la journée et la nuit suivante.
En conséquence, le risque de départ spontané d'avalanche va augmenter au fil des heures. A partir du milieu de nuit et mardi en journée, quelques avalanches de grande ampleur pourraient menacer des infrastructures en stations de ski.
L'activité avalancheuse étant liée à l'accumulation de neige fraîche en altitude, les massifs de Haute-Garonne et de l'Ariège ne seront concernés par la vigilance orange qu'à partir de demain en cours de matinée.

Sur le même sujet

France - Australie : ambiance chez les supporters

Les + Lus