• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des vins costières-de-nîmes plagiés en Chine

Vins costières-de-nîmes - illustration / © France 3 LR
Vins costières-de-nîmes - illustration / © France 3 LR

L'Institut national des appellations d'origine (Inao) a informé le syndicat de vignerons des costières-de-nîmes qu'un dépôt de marque du même nom avait été fait en Chine. 

Par Z.S. avec S. Vicente


Bernard Angelras, président du syndicat de vignerons des costières-de-nîmes, a été informé, vendredi dernier, qu'un dépôt de marque du même nom avait été fait en Chine.

Illégal de déposer une marque sur un produit classé AOP


Ce repérage a été possible grâce à la veille internationale faite par l'Institut national des appellations d'origine (Inao). Il est illégal de déposer une marque sur un produit classé appellation d'origine protégée (AOP). Seuls les producteurs "costières-de-nîmes" peuvent distribuer leurs vins sous cette appellation.

Des vins costières-de-nîmes plagiés en Chine
Sandry Vicente en direct dans le 12/13 de France 3 Languedoc-Roussillon

Une procédure contre le distributeur chinois


Le contrevenant, un distributeur de vins en Chine, a été identifié. Aucune bouteille n'aurait été vendue sur le marché chinois pour le moment. 
L'Inao et le syndicat de vignerons des costières-de-nîmes vont lancer une procédure contre l'organisme qui a enregistré ce dépôt de marque puis contre le distributeur chinois.

A lire aussi

Sur le même sujet

"Gilets jaunes" : des lycéens de Perpignan solidaires du mouvement dispersés par la police

Les + Lus