• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Voile : le skipper héraultais Kito de Pavant, en 2ème position dans le “Défi Atlantique”

Le skippeur héraultais Kito de Pavant en tête de peloton sur son monocoque "Made in midi" pour ce premier "Défi Atlantique" / © Photo : Guadeloupe ère
Le skippeur héraultais Kito de Pavant en tête de peloton sur son monocoque "Made in midi" pour ce premier "Défi Atlantique" / © Photo : Guadeloupe ère

Le top départ du Défi Atlantique a été donné samedi, de Point-à-Pitre. Cette nouvelle course entre La Guadeloupe et La Rochelle, c'est un peu la Route du Rhum à l'envers. L'héraultais Kito de Pavant et son équipage caracolent en tête.

Par Isabelle Bris

Tout va bien pour Kito de Pavant ! Le skipper héraultais et ses coéquipiers ont pris le meilleur départ samedi à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, et se trouvent désormais en deuxième position dans cette première édition du "Défi Atlantique".

D’habitude, la Guadeloupe est plutôt le point d’arrivée des courses transatlantiques. Mais dans cette course appelée "la Transat dans l’autre sens", les marins se sont s’élancés de Pointe-à-Pitre pour mettre le cap sur La Rochelle.

Pour cette nouvelle aventure en mer, Kito a retrouvé un vieux complice, Alex Pella.

On cherche d'abord à se faire plaisir, il va y avoir une belle bagarre, j'espère !


a-t-il déclaré tout sourire avant le départ aux Antilles. Pour le navigateur basé à Port Carmargue dans le Gard, cette nouvelle aventure en mer, c'est une sorte de revanche de la Route du Rhum où il avait fini cinquième. 
 

Un nouveau Défi

 

L’épreuve, la première du genre, est encore modeste, avec 39 marins embarqués sur 12 navires, des monocoques de la Class40.

 Après une escale obligatoire à Horta, dans les Açores, les concurrents devraient arriver à La Rochelle autour du 13 avril.

Pour l'heure, il ne reste plus que 11 bateaux en lice : Luke Berry, skipper du pays de Saint-Malo a démâté, dimanche soir, à 200 miles des côtes guadeloupéennes. L’équipage, sain et sauf, a fait demi tour.


 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus