La manif du 23 juin, toujours en suspens, sera-t-elle interdite ?

Après 24 heures de négociations, le sort de la manifestation restait en suspens, ce mardi 21 juin, chaque partie restant sur ses positions : les syndicats refusant le principe d'un rassemblement statique, la préfecture repoussant l'idée d'un défilé classique.

Mardi 21 juin en fin de matinée, une réunion à la préfecture de police a débouché sur un "constat de désaccord", selon les syndicats d'Ile-de-France qui ont "catégoriquement refusé" un rassemblement place de la Nation. Ils ont précisé avoir fait des "propositions alternatives de parcours": Bastille-Place d'Italie, ou Denfert-Rochereau-Place d'Italie.

"Les discussions se poursuivent et à ce stade aucune décision n'a été prise", disait, en fin d'après midi, la préfecture de police. En attendant de nombreuses rumeurs circulent bien sûr, souvent contradictoires. Norbert Cohen et Florie Castaings

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité