Des agents de la ligne 13 du métro, l’une des plus bondées de Paris, dansent pour Maître Gims

Des passagers tentant de se frayer un chemin sur le quai de la station Saint-Lazare sur la ligne 13, réputée pour ses trains bondés en heures de pointe. / © MIGUEL MEDINA / AFP
Des passagers tentant de se frayer un chemin sur le quai de la station Saint-Lazare sur la ligne 13, réputée pour ses trains bondés en heures de pointe. / © MIGUEL MEDINA / AFP

Pour promouvoir le concert du rappeur et chanteur Maître Gims samedi soir au Stade de France, des agents de la RATP ont organisé un flash mob – une chorégraphie surprise – dans les couloirs du métro. De quoi provoquer des réactions partagées de la part des internautes.

Par France 3 Paris IDF

Danser dans les couloirs de l’un des métros les plus saturés de Paris pour faire la promotion d’une star de la musique, une bonne idée de communication ? Samedi, pour « ambiancer » les voyageurs à l’occasion du concert de Maître Gims organisé dans la soirée au Stade de France, des agents de la RATP ont en tout cas décidé de lancer un flash mob sur la ligne 13.
Certains internautes semblent avoir apprécié la chorégraphie surprise, commentant par exemple « Bravo aux collègues et aux voyageurs qui ont joué le jeu, ça claque » et « Je m’attendais à un truc malaisant mais en fait ça va ». De nombreuses autres réactions – ironiques vis-à-vis de la mauvaise réputation de la ligne – se montrent ceci dit plus critiques.

« Moins de chorégraphies, plus de places sur votre ligne »

« C'est tous les jours le "Fuego" sur la 13 » a par exemple raillé un internaute, en référence au nom donné à la tournée de Maître Gims, le « Fuego Tour ».
Parmi les autres commentaires critiques vis-à-vis de l’opération de communication, on peut également lire : « Soutiens aux équipes. J’espère que Gims a bien payé la RATP pour de telles âneries. » ou encore « Moins de chorégraphies, plus de places sur votre ligne ».
Certains, enfin, ironisent en rappelant le mouvement de grève illimitée annoncé pour décembre par des syndicats de la RATP : « C'est normal qu'ils fassent grève si vous leur proposez de faire ça ».

Une ligne à la réputation maudite

Chaque année, 135 millions de voyageurs empruntent la ligne 13, la cinquième la plus fréquentée du réseau parisien d’après les données de 2018. Aux heures de pointe, on s’y entasse en moyenne à près de 4,5 personnes au mètre carré dans des trains remplis à 110 % de leur capacité.
D'après Google et des statistiques recueillies via son application Google Maps, la ligne 13 est l’un des métros les plus bondés du monde en heure de pointe le matin. Pour ce qui est du flash mob de la RATP, ce n’est pas une opération inédite : des agents avaient déjà dansé pour un concert de Beyoncé l’année dernière.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

toute l'actu Danse

Un rassemblement de soutien pour Mathieu Hillaire

Les + Lus