Cet article date de plus de 4 ans

Saint-Germain mobilisé pour Ali, le vendeur à la criée du Monde

Le déménagement des entrepôts du Monde menaçait le vendeur a la criée du journal, dans le quartier Saint-Germain. Après une forte mobilisation, Ali Akbar va pouvoir continuer à distribuer ses quarante exemplaires quotidiens.
Les habitants du quartier Saint-Germain et du 6ème arrondissement peuvent garder le sourire. Ali, qui vend Le Monde à la criée en inventant des scoops humoristiques, va pouvoir continuer à distribuer ses exemplaires du journal.

Menacé par le déménagement des entrepôts du quotidien en banlieue, Ali Akbar a enfin trouvé une solution : ses quarante exemplaires quotidiens lui seront stockés à Sciences Po

Une idée donnée par l’association des anciens élèves de l'école, Sciences Po Alumni.

Mais la solution a surtout été rendue possible grâce à une forte mobilisation du quartier. En quelques jours, une pétition en ligne a réuni près de 7.000 signatures.

#SoutenonsAli

Des anonymes pour la plupart, mais aussi quelques personnalités, comme le chef Cyril Lignac et l’ex-ministre Fleur Pellerin :

La mobilisation, rassemblée sur Twitter autour du hashtag #SoutenonsAli, a également été suivie au sein du Monde :

Sur les pavés dès 13 heures pour vendre le quotidien, Ali Akbar immigré pakistanais arrivé il y a 44 ans dans la capitale – n’est donc pas près de quitter le quartier Saint-Germain-des-Prés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société solidarité