JO 2021. Licencié à Antibes, Jean Quiquampoix remporte l'or en dominant largement la finale du pistolet rapide à 25 m

Licencié au Club d'Antibes, Jean Quiquampoix était monté sur la deuxième marche du podium à Rio. Pour ces Jeux Olympiques de Tokyo il aura droit cette fois-ci à La Marseillaise et au plus beau des métaux : l'or !
Jean Quiquampoix était monté sur la deuxième marche du podium à Rio. Pour ces Jeux Olympiques de Tokyo il aura droit cette fois-ci à La Marseillaise et au plus beau des métaux : l'or !
Jean Quiquampoix était monté sur la deuxième marche du podium à Rio. Pour ces Jeux Olympiques de Tokyo il aura droit cette fois-ci à La Marseillaise et au plus beau des métaux : l'or ! © Swen Pförtner Maxppp

Jean Quiquampoix était monté sur la 2e marche du podium à Rio. Il a eu droit cette fois-ci à La Marseillaise et au plus beau des métaux. 

Il devance le Cubain Leuris Pupo et le Chinois Li Yuehong. Jean Quiquampoix a même égalé le record olympique de Leuris Pupo. 

C'est très fort en émotions" a déclaré l'Antibois au micro de France Télévisions. 

Deuxième Jeux Olympiques pour Jean Quiquampoix ! À 25 ans, le licencié du club d'Antibes a déjà remporté une médaille d'argent à Rio en 2016. Il avait été battu par l’Allemand Christian Reitz mais avait devancé le Chinois Li Yuehong.

Son dada, c'est le tir au pistolet vitesse 25m, une discipline qui reste aujourd'hui méconnue du grand public. Le principe ? Les cibles sont placées à 25 mètres et l'athlète doit tirer 5 cartouches dans 5 cibles différentes en 4 secondes. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jean Quiquampoix (@jeanquiquampoix)

Ambitieux et méticuleux, Jean Quiquampoix l'assumait il y a quelques semaines : il comptait bien être le meilleur à Tokyo. "Je suis un homme de finales. Si je me fais battre une fois, cela n’arrive pas une deuxième fois…", prévenait-il sur le site de la Fédération Française de Tir.

Et l'Antibois d'adoption a répondu présent. En tête dès la première série de 5 tirs avec 4 réussites, Jean Quiquampoix a rapidement sapé le moral de ses adversaires grâce à deux sans fautes au 3ème et 4ème séries. Il s'impose au final avec une confortable marge de 5 points sur le deuxième. 

Jean Quiquampoix remporte l'or en dominant largement la finale du pistolet rapide à 25 m !
Jean Quiquampoix remporte l'or en dominant largement la finale du pistolet rapide à 25 m ! © Ju Huanzong Maxppp

Un autre Antibois moins chanceux

Il s'agit de la 22e médaille pour la France, la sixième en or et la première de cette journée. Ce 2 août, la ville des remparts suivait aussi de près Samir Aït Saïd.

Le porte-drapeau de la délégation lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo était en finale des anneaux messieurs. 

Mais Samir Aït Saïd n'aura pas de médaille olympique. Le gymnaste a été délogé du podium par le Grec Eleftherios Petrounias et se classe 4e.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport tir sportif