Des bénévoles des Alpes-Maritimes au chevet des sinistrés en Belgique : "Nous, on le vit depuis des mois, alors..."

Plus de 80 bénévoles des Alpes-Maritimes se mobilisent cette fin de semaine pour se rendre à Trooz en Belgique. Leur mission ? Réaliser des chantiers solidaires auprès des sinistrés. Une aide venue d'anonymes qui depuis le passage de la tempête Alex oeuvrent dans les vallées azuréennes.
Une journée de route avant d'arriver en Belgique.
Une journée de route avant d'arriver en Belgique. © Loïc Blache FTV

Début juillet, la Belgique était touchée par d'importantes inondations. 37 personnes perdaient la vie dans ces intempéries. Les images de maisons dévastées, de villes ravagées ont choqué jusque dans les Alpes-Maritimes où la catastrophe a trouvé un écho.

10 mois après les inondations liées à la tempête Alex dans les vallées de la Tinée, de la Vésubie et de la Roya, plusieurs acteurs de la solidarité locale ont décidé de faire profiter de leur triste, mais solide expérience.

Ainsi, les "Week Ends solidaires" qui chaque fin de semaine envoient des bénévoles aider dans les vallées sinistrées, mais aussi "Mission Trekkeurs" qui mobilise également des bras ou encore le Secours populaire et l'association "Aide les sinistrés", ont mis sur pied un voyage collectif.

Apportez vos compétences au service des autres fait tellement du bien. Le bonheur ne réduit pas en le partageant alors diffusé le vôtre en aidant les Sinistrés et rejoignez 4 jours d'aventure exceptionnelle hors de nos Frontières...

Igor de Misson Trekkeurs.

Destination : Trooz en Belgique. Cette petite commune francophone de 8 000 habitants dans la province de Liège panse encore ses plaies.

Émilien Ramier est un des bénévoles qui fait partie du convoi :

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France 3 Côte d'Azur (@france3cotedazur)

Départ donné ce vendredi matin 8h à Nice !

Des bénévoles des Alpes-Maritimes passent 2 jours à aider les sinistrés en Belgique : départ de Nice ce vendredi matin.
Des bénévoles des Alpes-Maritimes passent 2 jours à aider les sinistrés en Belgique : départ de Nice ce vendredi matin. © Laurent Meney FTV

Sur place, les 80 bénévoles aguerris des 4 associations travailleront pendant 2 jours sur les chantiers de particuliers sinistrés.

Deux jours pour démontrer que l’une des réponses à la détresse des personnes victimes de cataclysmes reste le lien entre les humains quelles que soient leurs origines ou leurs pays, 

précisent les organisateurs.

Sébastien et Julie font partie du voyage

Comme tous le réveil à été tôt ce matin pour rejoindre le groupe. Ils ont pris place au fond du bus, plutôt contents de faire partie de l’aventure belge. Lui vient d’Antibes elle de la Tinée. Ils font partie des WES (Week-ends solidaires) de la première heure :

"Au début, explique Julie c’était important de venir à deux. Moi, c’est ce qui m’a fait venir. Maintenant, c’est vraiment une équipe. » et son compagnon d’ajouter : "au début on voulait aider et puis c’est devenu une famille. On se connaît tous, c’est une grande famille de solidarité."

Le paysage défile alors que le bus vient de passer Aix-en-Provence. Il reste 8h de route explique au micro le chauffeur. Pas de quoi décourager nos bénévoles. Comment sont-ils devenus WES ?

"Tout naturellement au début on a vu la catastrophe, alors on s’est dit avec Julie qu’est-ce qu’on peut faire pour aider et on a trouvé une première association (les WES) et on est resté. Pour moi, dit Julie qui est lilloise de naissance, partir à 1.000 km de là en Belgique était une évidence. Je voulais être utile pour eux comme on peut l’être tous les autres week-ends dans la vallée."

Sébastien d’ajouter : « on est solidaires en France, on veut être solidaire ailleurs aussi. Là on va apporter une aide matérielle mais aussi psychologique. Nous, on le vit depuis des mois, on sait comment les gens réagissent chez nous : des gens en pleurs, en détresse, ne serait-ce qu’un bonjour... Un comment ça va ? Ou discuter, faire une tape sur l’épaule c’est très important."

Départ donné ce vendredi matin 8h à Nice !
Départ donné ce vendredi matin 8h à Nice ! © Loïc Blache FTV

Trooz se prépare

De son côté, le ville de Trooz prépare aussi la répartition des aides : 

Dans les commentaires liés à ce post, de nombreuses réponses des habitants de la commune belge : "Bravo à eux ! Merci à vous tous, un grand MERCI !"

Merveilleux... Le monde n'est plus le même ; il devient si fraternel !

Catherine Labeye qui habite Alleur près de Liège

Des milliers de bras et de coeurs

Depuis le triste 2 octobre 2020, des centaines de chantiers ont été réalisés grâce à l’action concertée des associations dans les Alpes-Maritimes.

Ils ont remontés des murs, balayés les dégats sans vraiment en voir la fin, offert des fleurs, réconfortés des personnes isolées, batis des ponts sur la Roya... Les Week Ends Solidaires, L'aide aux Sinistrés, Missions Trekkeurs, aidées par le Secours populaire français Alpes Maritimes et de nombreux partenaires comme le Collectif des entrepreneurs pour les sinistrés des 3 vallées, tous unis.

Et comme aime l'écrire sur les réseaux sociaux celui qui vient de Camaret-sur-Aigues dans le Vaucluse, Wilfrid Bricourt :

Ensemble, nous sommes plus forts et pouvons apporter des solutions concrètes être solidaire c'est permettre à une personne de se reconstruire.

Wilfrid Bricourt, bénévole et fondateur d'Aide aux sinistrés.

Comme la solidarité n'a pas de frontière, deux bus du Secours populaire français des Alpes Maritimes et un minibus affrété par la ville de Camaret-sur-Aigues sont mobilisés. Le Secours populaire français du Nord soutient lui l’action sur le plan logistique et engage aussi des bénévoles sur les chantiers !

> France 3 Côte d'Azur, fondateur du groupe Facebook "Entraide aux sinistrés du haut-pays des Alpes-Maritimes - 2 octobre" sera sur place durant tout le week-end.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
international inondations météo intempéries vallée de la roya nature parcs et régions naturelles solidarité société